AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ( you put my love on top )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Alexis Livanov
all men must fight

MESSAGES : 2411
AVATAR : dylan o'brien.
CRÉDITS : bigbadwolf // gifs from tumblr, lyrics from halsey.

ÂGE : 23 ans.
NATION : Originaire de la nation de l'air, il a pourtant vécu toute sa vie au sein de la nation de la terre. Il est cependant des plus attaché à sa nation d'origine, et se retrouver enfermer dans les souterrains d'Alexia l'étouffe.
STATUT CIVIL : Autrefois, Alexis était en couple avec Aleya Hemingway. Une jeune femme qu’il apprécie plus que de raison, mais dont il n’a jamais été amoureux. Celui qu’il désire n’est autre que Gael, son double. Il est son air, tout ce dont il a besoin mais il le sait : Gael ne pourra jamais vraiment être sien. En effet, son frère va se marier et Alexis essaie de ne pas paniquer mais la haine se mêle à celle qu’il a déjà contre le monde entier et son cœur se durcit et est pollué par des sentiments qu’il n’avait jamais connu, lorsqu’il était protégé par les Hemingway.
SIGNE DISTINCTIF : Alexis aimerait être totalement physiquement semblable à son ainé, mais force est de constater que ce n'est pas le cas. Le jeune homme a une cicatrice dans le dos, longue et fine. Vestige d'un accident quand il était gamin. Il possède également, entre les omoplates, un tatouage de la taille d'un point et qui représente le signe de sa nation. Ensuite, depuis son accident lors des attentats, Alexis possède quelques cicatrices, surtout sur les jambes. Mais la plupart disparaissent assez vite.
DAEMON : Une hyène, Thanae. Elle est féroce et bien plus mesquine que lui. Rusée et le mot juste. En fait, Thanae ressemble presque plus à Gael qu'à Alexis, signant ainsi la preuve qu'ils sont liés au-delà de ce que les gens peuvent bien croire.
ALLÉGEANCE : A sa famille avant tout, Natalia et Gael... En théorie. Il sait qu'il suivrait son jumeau absolument partout, mais la haine et le désir de vengeance se font ardents, dans son coeur. Alexis a des idées de plus en plus arrêtées et pense que la rébellion doit renverser la situation. L'extermination des Bernstein, Pernington et même des Darsonval serait le prix à payer contre les vies de ses cousins et de sa famille.
MessageSujet: ( you put my love on top )   Lun 19 Oct - 14:14

Participants : Alexis Livanov & Layana Belinski
Liens vers les sujets, un pour chaque participant : rp participant 1 rp participant 2




you put my love on top

ft/Layana Belinski

Quelques années auparavant, Alexis avait été forcé d’épouser une membre d’une famille vassale aux Livanov. C’était censé être un honneur… Pour elle. Ca l’était, surement. Après tout Alexis était un Livanov et plutôt pas dégueulasse, comme Livanov. En plus de ça, il maîtrisait son élément presque à la perfection… Mais surtout, il était vraiment pas dégueulasse. Elle aurait pu tomber sur pire. Comme par exemple sur le futur régent, Andrej ou encore son cousin qui avait presque le même prénom que lui : Alexei. Eux deux semblaient un poil moins gâtés par la nature que lui et son jumeau. Pas de chance.
Après un enième et interminable entrainement, Alexis monta rejoindre la partie du château qui lui était réservé à lui à son épouse : Layana. Il avait encore une fine pellicule de sueur sur tout le corps, et ses cheveux lui collaient un peu au visage. Le jeune homme avait les muscles encore à chauds, mais se sentait toujours aussi bien après ses séances d’entrainement à la maîtrise de l’air. Sur le chemin, il croisa sa mère qui lui rappella de ne pas être en retard au diner prévu avec son père, et puis il croisa Natalia, qui semblait de mauvais poil mais il ne s’attarda pas pour lui demander pourquoi. Elle sortait justement du petit salon qui juxtaposait sa chambre et il était pratiquement certain que c’était à cause de sa femme. Alexis soupira avant de pousser la porte du salon. Layana y était effectivement présente. Il s’avança en la regardant comme si elle était la pire chose qui lui était arrivé. Et encore, il n’était pas obligé de l’embrasser ou de la toucher quand ils n’étaient que tous les deux. Une fois de temps en temps, il exécutait son devoir d’époux franchissait cette espèce de limite implicite entre eux, dans le lit conjugal. Et la Belinski n’était toujours pas enceinte, ce qui signifiait qu’il était obligé de réitérer. “Alors ?” Fit-il en glissant ses doigts dans ses cheveux humides. Alexis devait aller se laver rapidement, pour ne pas louper le diner du soir avec son père. Diner auquel Layana devait participer aussi. Sa question, c’était la même tous les jours, il voulait savoir si oui ou non la brune était finalement enceinte. Il ne savait pas trop comment les femmes étaient censées savoir ce genre de choses. Enfin, il se doutait que ça avait quelque chose à voir avec le fait qu’une fois par mois, il avait encore moins le droit de la toucher que d’habitude mais… il était vraiment plus qu’inexpérimenté. Malia lui avait dit que ce n’était pas à lui à s’inquiéter de ça, et peut être que Natalia était venue voir Layana dans le but d’en savoir plus sur une eventuelle grossesse ? Bref, le jeune homme ouvrit la porte de la salle de bain, au fond, et la laissa ouverte pour entendre la réponse de Layana.




BEHIND EVERY DOOR IS A FALL,
AND NO ONE'S HERE TO SLEEP.
AND YOU WERE ALWAYS FASTER THAN ME
I'LL NEVER CATCH UP WITH YOU.

- semi-absente jusqu'au 7/11 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thefournations.com/t55-there-s-a-drumming-noise-inside-my-head-that-throws-me-to-the-ground
avatar
Layana Belinski
all men must serve

MESSAGES : 547
AVATAR : Lyndsy Fonseca, la plus belle !
CRÉDITS : Avatar : Harley et signature : endlesslove

ÂGE : Vingt-quatre années qui précède ce matin glacial. Tant d'années que son âme de guerrière ne serait oublier. Les galères, les misères et la déception sonnent à l'unisson.
NATION : La nation du renouveau, celle qu'on semble pardonner malgré les meurtres et les propos haineux envers le gouvernement. Elle est l'air qui s'infiltre dans vos poumons, le poison qui pourrait vous étouffer une fois empoisonné.
DON : Sa bêtise est un don, son arrogance est sa survie. Elle ne possède aucun pouvoir supérieur à part d'être née Belinski.
STATUT CIVIL : Appelons cela de l'amour. Celui-ci ronge les tripes, qui mène à une mort certaine. Bellerophon, un prénom qui ne cesse de la faire frissonner. Il est sien, épris depuis que le corps-à-corps se fait plus rude. Elle n'est que fragilité face à lui, rêvant doucement à une réciprocité.
SIGNE DISTINCTIF : Douce colombe qui possède la cicatrice de sa trahison. Bourrelet de fine peau à son mollet, trace d'une attaque des Livanov sur sa personne. Ce petit détail lui rappelle l'importance de marche seule, elle ne possède plus de foyer ni de pilier.
DAEMON : Il la suit partout, souvent niché entre ses deux pieds. Rusé, petit animal qui n'a rien à envier aux grands. Un fennec, petit renard du désert qui lui apporte sagesse et patience. Zeus, un nom à la hauteur de ses capacités. Il est comme un enfant, petite bête qui berce ses espoirs.
ALLÉGEANCE : Elle est désormais un électron libre, soumise à ses propres désirs depuis que le gouvernement à redonner sa liberté aux criminels de sa nation. Layana, elle n'écoute que sa famille qu'elle porte finalement à bout de bras. La dernière Belinski à tenir tête aux Livanov.
MessageSujet: Re: ( you put my love on top )   Lun 19 Oct - 15:09



you put my love on top

ft/Alexis Livanov

Goût amer qui lui prenait à la gorge alors que Natalia venait à gagner le salon où la jeune femme se trouvait. Layana, elle se doutait de la conversation qui allait suivre. Elle détestait cette vie qu'on lui imposait, de ses règles qu'elle devait écouter sans rechigner. Son père se cachait derrière la famille régente, heureux d'avoir emprisonné sa fille dans une cage dorée. La brune se rêvait bien plus en femme libre, combattant ses opinions contre tous s'il le fallait. Elle regardait finalement la Livanov prendre place sur le canapé, l'inspectant du regard avant de stopper sur son ventre et soupirer. Layana, elle roulait des yeux sans cacher son agacement. Elle n'y échapperait pas, la gamine devrait mettre un Livanov au monde un jour ou l'autre. La nature faisait bien les choses, ne laissant que la haine remplir son bas-ventre comme ci Alexis n'y semait que du cyanure. La jeune femme faisait son petit discours habituel à son interlocutrice, lui rappelant nonchalamment que ses ébats sexuels ne la regardaient pas. Natalia se croyait visiblement tout permise au point de venir donner des leçons à sa belle-sœur. Elle n'avait qu'à le faire, cet enfant, si cela lui tenait tellement à cœur. Layana, elle serrait ses poings avant de renvoyer son invité d'où elle venait sans un mot. Après tout, Belinski se trouvait chez elle à présent.
Elle se servait finalement un verre de vin rouge pour atténuer la colère. Se noyer dans l'alcool chaque début de soirée semblait la solution la plus enviable. Alexis passait la porte ainsi que l'odeur de sueur qui remontait aux narines de sa femme. Elle faisait mine de déglutir avant de tremper ses lèvres dans l'alcool pour se délectait de chaque nuance. Alexis la regardait à peine avant de poser la même question que sa sœur sans aucune fioriture. Les bras de la brune se croisaient sur sa poitrine tandis qu'elle soupirait. Se mordant la lèvre inférieure, elle le regardait se diriger vers la salle de bain en laissant la porte ouverte. Parler à travers un mur, l'idée semblait présente mais quitte à jouer, autant avoir une vue sur son mari. Layana faisait quelques pas pour finalement se planter contre le cadrant de la porte. Les sourcils haussaient, elle plissait ses paupières en lui adressant un sourire forcé. « Les parents peuvent nous marier mais nos corps ne sont pas dans l'obligation de créer la plus grosse erreur que cette terre est connue. » Elle gloussait avant de reprendre une gorgée de vin. « Je crois que tu es condamné à me toucher jusqu'à ce que la mort nous sépare, mon amour. » Elle appuyait ses derniers mots en articulant, un sourire vicieux sur son visage. En soi, cela ne la dérangeait pas tellement. Alexis restait un bel homme, plutôt agréable pour les nuits d'hiver. C'était bien là le seul point positif de ce mariage. Layana entrait finalement dans la salle de bain pour poser son verre près du lavabo en ne quittant pas son mari des yeux.




Remember me
Noirceur qui se dégage de l'agneau égaré. Elle est ce combat qui ne prendra jamais fin tant que les deux familles seront debout. Vivante par ambition, anesthésiée de tous sentiments. Elle est le froid qui fait naitre le frisson, le poignard qui se plantera délicatement dans le dos de ses ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alexis Livanov
all men must fight

MESSAGES : 2411
AVATAR : dylan o'brien.
CRÉDITS : bigbadwolf // gifs from tumblr, lyrics from halsey.

ÂGE : 23 ans.
NATION : Originaire de la nation de l'air, il a pourtant vécu toute sa vie au sein de la nation de la terre. Il est cependant des plus attaché à sa nation d'origine, et se retrouver enfermer dans les souterrains d'Alexia l'étouffe.
STATUT CIVIL : Autrefois, Alexis était en couple avec Aleya Hemingway. Une jeune femme qu’il apprécie plus que de raison, mais dont il n’a jamais été amoureux. Celui qu’il désire n’est autre que Gael, son double. Il est son air, tout ce dont il a besoin mais il le sait : Gael ne pourra jamais vraiment être sien. En effet, son frère va se marier et Alexis essaie de ne pas paniquer mais la haine se mêle à celle qu’il a déjà contre le monde entier et son cœur se durcit et est pollué par des sentiments qu’il n’avait jamais connu, lorsqu’il était protégé par les Hemingway.
SIGNE DISTINCTIF : Alexis aimerait être totalement physiquement semblable à son ainé, mais force est de constater que ce n'est pas le cas. Le jeune homme a une cicatrice dans le dos, longue et fine. Vestige d'un accident quand il était gamin. Il possède également, entre les omoplates, un tatouage de la taille d'un point et qui représente le signe de sa nation. Ensuite, depuis son accident lors des attentats, Alexis possède quelques cicatrices, surtout sur les jambes. Mais la plupart disparaissent assez vite.
DAEMON : Une hyène, Thanae. Elle est féroce et bien plus mesquine que lui. Rusée et le mot juste. En fait, Thanae ressemble presque plus à Gael qu'à Alexis, signant ainsi la preuve qu'ils sont liés au-delà de ce que les gens peuvent bien croire.
ALLÉGEANCE : A sa famille avant tout, Natalia et Gael... En théorie. Il sait qu'il suivrait son jumeau absolument partout, mais la haine et le désir de vengeance se font ardents, dans son coeur. Alexis a des idées de plus en plus arrêtées et pense que la rébellion doit renverser la situation. L'extermination des Bernstein, Pernington et même des Darsonval serait le prix à payer contre les vies de ses cousins et de sa famille.
MessageSujet: Re: ( you put my love on top )   Lun 19 Oct - 17:25



you put my love on top

ft/Layana Belinski

Il devait absolument la mettre en cloque, ou son père allait encore lui faire la morale. Alexis n’était pas le seul à avoir ce genre de devoir : tous ses cousins, son frère et sa soeur devaient passer par-là aussi. Le jeune homme avait un peu moins de pression qu’Andrej, certes, car il n’était pas un héritier mais tout de même… Le diner de ce soir serait un véritable échec. « Les parents peuvent nous marier mais nos corps ne sont pas dans l'obligation de créer la plus grosse erreur que cette terre est connue. » Alexis sourit doucement, dos à Layana. Elle avait au moins raison là dessus : l'union de leurs gènes donnerait probablement quelque chose d'étrange. Une erreur, car dénuée de tout amour. Ses doigts fins et agiles s’agitaient déjà à retirer les boutons de sa chemise. Il se fichait pas mal que Layana l’ait suivi. Leurs corps n’avaient plus vraiment de secret pour l’autre, malheureusement. Quoi que… il ne pouvait pas se plaindre, la jeune femme avait au moins le mérite de prendre soin d’elle et d’être agréable à regarder. En plus, elle avait la peau douce et parfumée, ce qui rendait sa tâche moins désagréable. « Je crois que tu es condamné à me toucher jusqu'à ce que la mort nous sépare, mon amour. » Alexis soupira avant de poser sa chemise sur le coin du lavabo. Il se tourna vers elle et eut le même genre de sourire un peu forcé qu’il lui servait bien trop souvent.

« Quelle perspective joyeuse. » Fit-il, le sarcasme débordait tant et tant de son ton qu’il aurait pu lui dégouliner sur les pieds. Le brun se pencha vers la douche et actionna le robinet pour faire couler l’eau, pour qu’elle chauffe un peu. Le palais était fastueux, leur fortune était immense : les Livanov pouvaient se permettre de perdre un peu d’eau le temps qu’elle chauffe. L’eau chaude n’était pas chose courante dans la nation de l’air, où il n’y avait ni maître de l’eau, ni maître du feu. Mais les plus riches y avaient droit et il était de ceux-là. Les plus riches de la nation, même. Alexis attrapa le verre de Layana et le vida d’un trait. « Il faut dire à mon père que tu es enceinte, ce soir. Donc tu arrêtes avec l’alcool et… on réessaiera. Tous les jours si il le faut, j’entend bien finir cette besogne rapidement. » Et qu’elle puisse s’occuper de leur enfant, pour qu’il l’ait moins sur le dos. Si il avait épousé une femme qu’il aimait, Alexis aurait probablement voulu s’occuper tout autant de l’enfant qu’elle, mais là… Il n’était pas sur de s’attacher à ce qui sortirait d’elle. Le jeune maître retira finalement ses derniers vêtements sans aucune pudeur et fila à l’intérieur de la cabine. L’eau chaude coulait agréablement sur ses muscles tendus et fatigués, et il ferma les yeux quand l’eau vint sur son visage. Si elle protestait, l’eau couperait au moins le son de sa voix. Pour un temps.




BEHIND EVERY DOOR IS A FALL,
AND NO ONE'S HERE TO SLEEP.
AND YOU WERE ALWAYS FASTER THAN ME
I'LL NEVER CATCH UP WITH YOU.

- semi-absente jusqu'au 7/11 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thefournations.com/t55-there-s-a-drumming-noise-inside-my-head-that-throws-me-to-the-ground
avatar
Layana Belinski
all men must serve

MESSAGES : 547
AVATAR : Lyndsy Fonseca, la plus belle !
CRÉDITS : Avatar : Harley et signature : endlesslove

ÂGE : Vingt-quatre années qui précède ce matin glacial. Tant d'années que son âme de guerrière ne serait oublier. Les galères, les misères et la déception sonnent à l'unisson.
NATION : La nation du renouveau, celle qu'on semble pardonner malgré les meurtres et les propos haineux envers le gouvernement. Elle est l'air qui s'infiltre dans vos poumons, le poison qui pourrait vous étouffer une fois empoisonné.
DON : Sa bêtise est un don, son arrogance est sa survie. Elle ne possède aucun pouvoir supérieur à part d'être née Belinski.
STATUT CIVIL : Appelons cela de l'amour. Celui-ci ronge les tripes, qui mène à une mort certaine. Bellerophon, un prénom qui ne cesse de la faire frissonner. Il est sien, épris depuis que le corps-à-corps se fait plus rude. Elle n'est que fragilité face à lui, rêvant doucement à une réciprocité.
SIGNE DISTINCTIF : Douce colombe qui possède la cicatrice de sa trahison. Bourrelet de fine peau à son mollet, trace d'une attaque des Livanov sur sa personne. Ce petit détail lui rappelle l'importance de marche seule, elle ne possède plus de foyer ni de pilier.
DAEMON : Il la suit partout, souvent niché entre ses deux pieds. Rusé, petit animal qui n'a rien à envier aux grands. Un fennec, petit renard du désert qui lui apporte sagesse et patience. Zeus, un nom à la hauteur de ses capacités. Il est comme un enfant, petite bête qui berce ses espoirs.
ALLÉGEANCE : Elle est désormais un électron libre, soumise à ses propres désirs depuis que le gouvernement à redonner sa liberté aux criminels de sa nation. Layana, elle n'écoute que sa famille qu'elle porte finalement à bout de bras. La dernière Belinski à tenir tête aux Livanov.
MessageSujet: Re: ( you put my love on top )   Lun 19 Oct - 19:51



you put my love on top

ft/Alexis Livanov

Layana, elle pouvait le regarder milles et une fois, l'amour ne naîtrait pas de ses yeux. Il n'était que chair et os, qu'une bouée de sauvetage sur laquelle elle s’agrippait pour faire plaisir à son paternel. Elle, elle n'en retirait qu'une faible notoriété qu'elle pouvait se bâtir seule. Alexis, elle le considérait comme un pion qui se mouvait dans son jeu d’échecs humain. Elle le suivait dans la salle de bain, lui assénant quelques doux pics dont elle possédait le secret avant de le détailler avec délectation. Elle ne cachait pas son attirance, c'était cette petite lueur dans son regard qui rendait leur couple crédible devant la société. Personne ne pouvait se douter qu'il rêvait mutuellement de s'étrangler à la tombée de la nuit. Layana, elle abordait ce sourire enchanteur et lui caressait systématiquement le dos dans les soirées mondaines. Elle en faisait des éloges, surjouait un amour qui finalement ne se trouvait pas si loin mais bien trop proche de la haine pour le laisser s’épanouir. La brune se voulait comblée et heureuse à ses côtés, une hilarante ironie quand on entendait ses deux là parler dans cette salle de bain sans aucun amour qui en découlait. Layana, elle gloussait à la réplique de son mari. Il pouvait faire mine de ne pas apprécier, Alexis se voyait chanceux d'avoir une femme bien entretenue. Cela ne ressemblait pas forcément à un calvaire, loin de là sur le moment. Elle haussait les épaules, se mordant la lèvre. « Ne fais pas le mari difficile, tu aurais pu tomber sur pire. Ton frère, par exemple. On peut faire comme chez les Pernington version gay. » Elle gloussait, pointant du doigt une vérité que peu de monde connaissait. Layana, elle gardait ce secret pour le confort. Pour éviter ses questions qui ne la concernaient pas. Du moins, pas avant le mariage. La brune acceptait cette situation. Elle en riait.

Elle voyait son verre de vin se vider tandis qu'Alexis décidait de l'avenir de ce repas avant de s’engouffrer sous la douche sans lui laisser le temps de répondre. Layana soupirait, agaçait de cette fuite constante. Elle retirait sa robe d'un trait pour le rejoindre. Il ne serait plus jamais seul, elle se le jurait. Entrant dans la cabine sans ménagement, elle se retrouvait face à lui. La brune laissait l'eau roulait sur ses formes, caressant sa peau d'une chaleur printanière. « Je ne mentirais pas, Alexis. Je ne suis pas enceinte et s'il n'est pas content, tu règles ça. J'aime trop le vin pour m'en passer l'espace d'une soirée. » Elle attrapait finalement le menton de son mari pour plongeait ses yeux dans les siens. Layana ne serait pas la plus douce des femmes mais elle resterait certainement la plus honnête. C'est une qualité qu'on ne lui retirerait pas. « Et arrête de te plaindre. Il y a des milliers d'hommes qui rêveraient d'être à ta place et de toute façon, je n'ai pas envie d'avoir un enfant donc la question ne se pose pas. Je fais moi-même un blocage et tu ne m'aides pas. » Elle s'emparait du savon pour le passé sur ses fins bras. Layana ne pouvait cacher son agacement, cette pression constante qu'on lui casait sur les épaules. Et puis cet homme, constamment en train d'être désagréable. Elle ne ferait pas d'enfant, pas tant qu'il ne lui montrerait pas un peu de respect. Après tout, c'était bien son père qui irait lui faire une énième leçon. Elle lui lançait le savon dans le bas-ventre en une fraction de seconde. Comme une colère soudaine, une envie de l'envoyer valser. « Débrouilles toi avec ta famille, je ne suis pas une poule pondeuse. » Layana, elle lui tournait finalement le dos. Vexée. Attristée par cette situation qu'elle se coltinerait jusqu'à la fin de sa vie.




Remember me
Noirceur qui se dégage de l'agneau égaré. Elle est ce combat qui ne prendra jamais fin tant que les deux familles seront debout. Vivante par ambition, anesthésiée de tous sentiments. Elle est le froid qui fait naitre le frisson, le poignard qui se plantera délicatement dans le dos de ses ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Alexis Livanov
all men must fight

MESSAGES : 2411
AVATAR : dylan o'brien.
CRÉDITS : bigbadwolf // gifs from tumblr, lyrics from halsey.

ÂGE : 23 ans.
NATION : Originaire de la nation de l'air, il a pourtant vécu toute sa vie au sein de la nation de la terre. Il est cependant des plus attaché à sa nation d'origine, et se retrouver enfermer dans les souterrains d'Alexia l'étouffe.
STATUT CIVIL : Autrefois, Alexis était en couple avec Aleya Hemingway. Une jeune femme qu’il apprécie plus que de raison, mais dont il n’a jamais été amoureux. Celui qu’il désire n’est autre que Gael, son double. Il est son air, tout ce dont il a besoin mais il le sait : Gael ne pourra jamais vraiment être sien. En effet, son frère va se marier et Alexis essaie de ne pas paniquer mais la haine se mêle à celle qu’il a déjà contre le monde entier et son cœur se durcit et est pollué par des sentiments qu’il n’avait jamais connu, lorsqu’il était protégé par les Hemingway.
SIGNE DISTINCTIF : Alexis aimerait être totalement physiquement semblable à son ainé, mais force est de constater que ce n'est pas le cas. Le jeune homme a une cicatrice dans le dos, longue et fine. Vestige d'un accident quand il était gamin. Il possède également, entre les omoplates, un tatouage de la taille d'un point et qui représente le signe de sa nation. Ensuite, depuis son accident lors des attentats, Alexis possède quelques cicatrices, surtout sur les jambes. Mais la plupart disparaissent assez vite.
DAEMON : Une hyène, Thanae. Elle est féroce et bien plus mesquine que lui. Rusée et le mot juste. En fait, Thanae ressemble presque plus à Gael qu'à Alexis, signant ainsi la preuve qu'ils sont liés au-delà de ce que les gens peuvent bien croire.
ALLÉGEANCE : A sa famille avant tout, Natalia et Gael... En théorie. Il sait qu'il suivrait son jumeau absolument partout, mais la haine et le désir de vengeance se font ardents, dans son coeur. Alexis a des idées de plus en plus arrêtées et pense que la rébellion doit renverser la situation. L'extermination des Bernstein, Pernington et même des Darsonval serait le prix à payer contre les vies de ses cousins et de sa famille.
MessageSujet: Re: ( you put my love on top )   Lun 19 Oct - 22:11



you put my love on top

ft/Layana Belinski

« ne fais pas le mari difficile, tu aurais pu tomber sur pire. Ton frère, par exemple. On peut faire comme chez les pernington version gay. » Alexis aurait pu grincer des dents à l’évocation de son frère et à ce qu’il se passait entre eux. Mais il ne le fit pas, le jeune homme savait depuis quelques temps qu’elle savait ce qui se passait entre Gael et lui. Pourtant, leurs devoirs les tenaient éloignés plus souvent qu’à l’accoutumée, et Alexis détestait cette situation. Alexis décida de faire abstraction de la pique pour répliquer. « Ils se marient entre cousin et dans le but d’avoir une descendance, Layana, même toi tu es assez intelligente que pour comprendre pourquoi on se force à se marier. » Et c’était même uniquement pour ça qu’il s’évertuait à essayer de lui faire avoir un héritier. Même une fille, après tout le royaume de Kandrakar ne faisait pas la différence entre un régent ou une régente. « Et je t’ai déjà dis de ne pas parler de Gael. » Son regard se fit plus dur, avant qu’il ne prenne la décision de mentir à son père.

Il était finalement un peu plus au calme sous l’eau chaude de la douche, quand il sentit la jeune femme s’incruster devant lui, et lui voler l’eau qui lui coulait dessus. Alexis rouvrit les yeux et posa son regard sur elle, avec un léger soupire. « Je ne mentirais pas, Alexis. Je ne suis pas enceinte et s'il n'est pas content, tu règles ça. J'aime trop le vin pour m'en passer l'espace d'une soirée. » Il était vrai que sa femme passa le plus clair de ses soirées accrochées à son verre de rouge. Ca l’aidait surement à accepter leurs ébats, beaucoup trop longs à son goût mais il avait un mal fou à arriver au bout, quand il s’agissait d’elle et de son côté constamment méprisant. Elle attrapa son menton, comme à un enfant qu’on veut gronder. « Et arrête de te plaindre. Il y a des milliers d'hommes qui rêveraient d'être à ta place et de toute façon, je n'ai pas envie d'avoir un enfant donc la question ne se pose pas. Je fais moi-même un blocage et tu ne m'aides pas. » Dit-elle avant de prendre le savon pour le glisser sur ses bras. Alexis avait ouvert la bouche pour répondre, mais la referma en la regardant. Elle faisait un blocage ? Bah tiens, depuis quand on empêche son corps de tomber enceinte ? Alexis ne connaissait rien aux femmes, il avait tout appris sur le tas. Il ignorait jusqu’à la manière la plus efficace possible de leur plaire et leur faire plaisir. Alors qu’avec les hommes… C’était plus simple, il savait ce qu’il aimait après tout, et pouvait imiter ses gestes sur son autre.

Quand Alexis allait à nouveau répondre, Layana lui lança le savon dessus – qu’il rattrapa par un drôle de réflexe et ce, juste à temps – et se retourna, boudeuse. Il ne comprenait décidemment rien à rien aux femmes. « DÉBROUILLES TOI AVEC TA FAMILLE, JE NE SUIS PAS UNE POULE PONDEUSE. » Il comprenait cependant qu’elle était blessée. C’était clair comme de l’eau de roche, et même si Alexis n’éprouvait pas de sentiments amoureux pour la jolie brune, il ne pouvait pas nier que, quelque part, se cachait une certaine affection qui n’attendait que de pouvoir sortir. Après tout, ils savaient bien jouer au couple, et il ne se contentait jamais de faire son devoir sans penser à elle. Chaque fois, il essayait d’y glisser une partie de sa douceur naturelle, il essayait de l’aider elle aussi, pour que ça passe mieux. C’était pas évident et ils n’y pouvaient rien, mais il comprenait. Ses doigts effleurèrent l’épaule de la brune, sa peau était plus mate que la sienne, et vraiment douce. « T’as raison. » Ca lui faisait un peu mal de l’admettre, mais il d’admettait. « Je n’ai pas voulu ça plus que toi, Layana. Mon père ne m’a pas juste demandé quelle femme je voulais épouser, dans une sorte de catalogue ou que sais-je. C’est comme ça, c’est tout. » Il passa le savon dans son dos, en s’approchant un peu. Layana était comme une bête sauvage qu’il fallait apprivoiser, et il avait du mal à faire ça. Il s’efforçait de la toucher avec délicatesse. « Mais on est mariés maintenant, techniquement, ma famille, c’est la tienne aussi. Je dirai à mon père d’arrêter de nous stresser. » Est-ce que ça jouait un rôle sur la fertilité de Layana ? Il n’en avait aucune idée. Et Alexis n’avait même pas l’air de penser que, peut être, ça pouvait provenir de lui.




BEHIND EVERY DOOR IS A FALL,
AND NO ONE'S HERE TO SLEEP.
AND YOU WERE ALWAYS FASTER THAN ME
I'LL NEVER CATCH UP WITH YOU.

- semi-absente jusqu'au 7/11 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thefournations.com/t55-there-s-a-drumming-noise-inside-my-head-that-throws-me-to-the-ground
avatar
Layana Belinski
all men must serve

MESSAGES : 547
AVATAR : Lyndsy Fonseca, la plus belle !
CRÉDITS : Avatar : Harley et signature : endlesslove

ÂGE : Vingt-quatre années qui précède ce matin glacial. Tant d'années que son âme de guerrière ne serait oublier. Les galères, les misères et la déception sonnent à l'unisson.
NATION : La nation du renouveau, celle qu'on semble pardonner malgré les meurtres et les propos haineux envers le gouvernement. Elle est l'air qui s'infiltre dans vos poumons, le poison qui pourrait vous étouffer une fois empoisonné.
DON : Sa bêtise est un don, son arrogance est sa survie. Elle ne possède aucun pouvoir supérieur à part d'être née Belinski.
STATUT CIVIL : Appelons cela de l'amour. Celui-ci ronge les tripes, qui mène à une mort certaine. Bellerophon, un prénom qui ne cesse de la faire frissonner. Il est sien, épris depuis que le corps-à-corps se fait plus rude. Elle n'est que fragilité face à lui, rêvant doucement à une réciprocité.
SIGNE DISTINCTIF : Douce colombe qui possède la cicatrice de sa trahison. Bourrelet de fine peau à son mollet, trace d'une attaque des Livanov sur sa personne. Ce petit détail lui rappelle l'importance de marche seule, elle ne possède plus de foyer ni de pilier.
DAEMON : Il la suit partout, souvent niché entre ses deux pieds. Rusé, petit animal qui n'a rien à envier aux grands. Un fennec, petit renard du désert qui lui apporte sagesse et patience. Zeus, un nom à la hauteur de ses capacités. Il est comme un enfant, petite bête qui berce ses espoirs.
ALLÉGEANCE : Elle est désormais un électron libre, soumise à ses propres désirs depuis que le gouvernement à redonner sa liberté aux criminels de sa nation. Layana, elle n'écoute que sa famille qu'elle porte finalement à bout de bras. La dernière Belinski à tenir tête aux Livanov.
MessageSujet: Re: ( you put my love on top )   Mer 21 Oct - 10:02



you put my love on top

ft/Alexis Livanov

Ils ne cessaient d'être chien et chat, s'envoyant des piques dès que l'occasion se présentait car il ne savait s'aimer que dans le combat. Dans cette lutte acharnée qui n'avait pas raison d'être. Depuis l'enfance, la gamine ne cessait de haïr Alexis. Par jalousie, par cruauté où simplement car elle savait qu'il lui était destiné. C'est tout naturellement que la jeune femme en venait au sujet de Gael, voulant toucher son plus grand point faible. Cela restait enfantin, rappelant simplement à son mari que cet amour fraternel ne lui plaisait pas. Si quelqu'un venait à le savoir, c'était bien la brune qui serait en cible pour les commérages. Femme trompée par un inceste. Layana, elle tentait de ne pas y penser mais à chaque fois que Gael revenait dans les parages, son sang se glaçait sous la peur et la jalousie. Alexis se voyait donc capable d'aimer. D'aimer son frère mais pas sa femme. Pas ce corps qu'il voulait simplement enfanter. Elle écoutait les paroles d'Alexis, roulant des yeux quand il mettait quasiment son intelligence en doute. Bien sûr qu'elle connaissait les protocoles, elle se trouvait en plein dedans. Il lui interdisait ensuite d'évoquer son frère, même son nom semblait prohibé. Elle croisait les bras, regardant son mari en soupirant. « Je disais juste que ce serait plus simple. Tu serais avec une personne que tu aimes et je ne serais pas la troisième personne de ce couple. » Elle se lassait de cette situation. De s'endormir aux bras d'un homme qui finalement ne lui appartenait que par obligation. Layana, elle rêvait simplement d'être aimé un jour. Un sentiment qu'Alex connaissait. C'était bien de cette remarque que la jalousie naissait.

L'agacement prenait le dessus alors qu'elle lui jetait un savon dans le bras ventre avant de lui tourner le dos. Elle n'était pas que pierre, que roche sans aucune chaleur. La jeune femme se sentait blessée. Par ses mots mais aussi par sa famille qui semblait la voir comme une couveuse vivante. Certes, elle comprenait ce besoin de progéniture pour le royaume mais cet empressement devenait oppressé. Layana, elle y avait mis tout son corps au début. Elle ingurgitait des remèdes de grands-mères pour donner toutes ses chances à sa fertilité. La brune se déplaçait même vers des sois disant sorciers bienfaiteurs. Personne ne pouvait lui reprocher son manque d'investissements. Du moins, avant ses quelques jours où elle baissait finalement les bras. Layana, elle connaissait son corps et savait pertinemment que le problème ne venait pas d'elle. Elle était prête. Mais comment dire cela à un homme qui se submergeait déjà d'angoisse a l'idée de ne pas donner de descendance. Elle ne voulait pas jouer ce rôle-là et cela viendrait sûrement un jour. Il lui donnerait un enfant quand ils s'y attendront le moins. La brune espérait du moins. Pour lui. Elle sentait ses doigts effleurés sa peau, un geste tendre qui calmait instantanément ses ardeurs. La brune l'écoutait, sentant ses gestes et ses attentions. Alexis semblait bien plus conciliant, ressemblant plus à un mari. Elle laissait un sourire en coin se dessiner sur son visage avant de se retourner. « Merci. J'espère que ton père ne sera pas trop en colère. » Elle faisait une mine gênée avant de reprendre le savon pour lui passer sur le torse. Layana soupirait, repensant aux premiers mots d'Alexis. « Je sais bien que tu ne m'as pas choisi et que nous ne serons jamais un couple. » Elle soupirait une seconde fois. « J'ai rêvé d'être une femme aimante et respectable pour mon futur mari, j'ai imaginé toute ma vie depuis mon enfance jusqu'à ce qu'on me dise qui serait l'heureux élu. » Elle frottait plus fort sans s'en rendre compte. « À partir de ce moment-là, j'ai dû renoncer à l'amour. Je ne connaîtrais jamais cela. Chose que toi, tu détiens. Je crois que c'est pour cela que je te déteste par moments, Alexis. » Elle posait finalement le savon sur le côté pour qu'il puisse se glisser sous l'eau à tout moment. « Alors avoir un enfant à aimer, cela ne me dérangerait pas. » La jeune femme finissait sa toilette en quelques secondes avant de sortir de la douche pour recouvrir son cœur d'une serviette chaude.






Remember me
Noirceur qui se dégage de l'agneau égaré. Elle est ce combat qui ne prendra jamais fin tant que les deux familles seront debout. Vivante par ambition, anesthésiée de tous sentiments. Elle est le froid qui fait naitre le frisson, le poignard qui se plantera délicatement dans le dos de ses ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ( you put my love on top )   

Revenir en haut Aller en bas
 

( you put my love on top )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Shooting Love 2007 (Naomi) Exzeal & Shmups Skill Test
» Jim carrey (What is love)
» love and hate
» Love Calculator
» [Vidéo] E.L.A. in Love at First Byte à voir absolument !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The four elements ::  :: partie alternative-