AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (Nathan&Milena) I try to believe in it, I am certainly in denial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Milena Hale
all men must fight

MESSAGES : 96
AVATAR : Imogen Poots
CRÉDITS : Avatar : Crick et Signature : endlesslove

ÂGE : Vingt-sept années qui endolorissent ses membres chaque nuit. La sensation que sa jeunesse s'échappe petit à petit. Le souvenir bien trop lointain d'une enfance heureuse.
NATION : Elle est l'équilibre de la nature, l’élixir de jouvence qui se sème dans vos peaux. Le ruisseau qui s'assombrit au coucher de soleil. Elle n'est qu'eau, que brume du matin caressant les corps chastes.
DON : Maître du sang, figeant le liquide rougeâtre de ses pantins lors des pleines lunes. Elle n'est qu'une malédiction parfaitement maîtrisée. Un agneau avec une bombe entre les pâtes.
STATUT CIVIL : Fiancé à un bourreau. Amoureuse par devoir, malgré elle. Elle l'aime tout autant qu'elle le hait. Nathan Blake, son plus grand compromis. Mitigée entre joie et peur, anxieuse d'un lendemain de terreur.
SIGNE DISTINCTIF : Une cicatrice qui traverse de part en part son buste. Le souvenir d'un combat rondement mené, d'une bataille où son nom y est encore associé. Elle a également perdu l'odorat.
DAEMON : La douceur féline, sensibilité que peu de personnes lui connaissent. La férocité du prédateur qui la caractérise depuis l'enfance. Le LÉOPARD DES NEIGES qui se fond dans ses pas. Leviok, prénom qui résonne chaque soir avant que ses paupières ne se ferment. Il est sa sécurité, son réconfort.
ALLÉGEANCE : Au gouvernement même si leurs actes la répugnent souvent. Elle ne voit que par ces personnes qui dictent sa vie. Milena, elle ne connaît que cela à vrai dire.
MessageSujet: (Nathan&Milena) I try to believe in it, I am certainly in denial   Mer 28 Oct - 15:07



I try to believe in it, I am certainly in denial

ft/Nathan Blake

Elle poussait les portes de la grande bâtisse, des entrailles de cette maison qui abritaient plusieurs génération. Milena, voilà bien longtemps qu’elle longeait les mûrs de la demeure des Blake sans se sentir réellement chez elle. Parce que son village natale n’était plus que cendre ou simplement car ce lieu représentait une prison dorée dont elle ne pourrait jamais s’échapper. Elle jetait un oeil dans l’entrée, s’assurant que personne ne se pointerait dès qu’elle y glisserait un pied. La blonde aimait la famille de Nathan mais souhaitait être tranquille jusqu’au retour de son fiancé. Milena passait la porte sans un bruit, soupirant en refermant la porte en bois massif. Un dernier courant d’air lui donnait un léger frisson qui parcourait le bas de son dos. Elle s’avançait dans l’entrée, balayant du regard chaque pièce qui se présentait à elle. La jeune femme semblait définitivement seule dans la demeure familial et cela laisser apparaitre un certain soulagement sur son minois encore fermé il y a quelques minutes. Elle décidait finalement d’ôter sa veste avant de s’avançait vers la cuisine pour s’offrir un moment de relaxation. Depuis quelques temps, elle trouvait refuge dans un verre de whisky. Un seul. Celui qui l’empêchait de penser à ses démons. Ses lèvres trempée dans l’élixir, elle commençait à se détendre petit à petit. Son dos se dénouait tandis que ses épaules laissaient le poids d’une vie s’évaporer dans l’air. En cinq minutes, elle vidait ce verre de réconfort. Une brûlure persistante dans son oesophage qui lui rappelait qu’elle se trouvait encore en vie. Milena, elle rinçait le récipient avant de cacher la bouteille à son endroit habituel. Au dessus d’un placard qui ne renfermé que des babioles inutiles. Adossée contre un meuble, elle fermait les yeux quelques instants en prenant une grande inspiration. La jeune femme laissait le temps à l’alcool d’endolorir son cerveau encore trop encombré. Il fallait qu’elle cesse de penser, qu’elle ne s’inquiète plus de l’humeur de Nathan quand il franchirait cette porte. Elle finissait par se dirigeait vers la salle de bain pour se doucher et éliminer la terre qui recouvrait une partie de son visage. Ce matin, elle montrait l’exemple d’un parcours militaire que les nouvelles recrues devraient braver avec succès pour gagner les rangs de l’armée des nations.

L’eau chaude s’écoulait sur sa peau de porcelaine alors qu’elle s’appuyait contre le mur pour tenir debout. Son genoux lui faisait un mal de chien et du repos ne lui ferait pas de mal. Milena, elle donnait sa vie à l’armée et au gouvernement. C’est bien pour cela que la jeune femme rentrait avec l’angoisse au bout des lèvres. Elle qui écoutait le discours du gouvernement au loin, applaudissant d’abord avant de prendre la fuite sans faire attention à Nathan. Depuis ses quelques paroles, l’angoisse rongeait son estomac. Elle en tremblait, c’était bien tout son corps qui se décomposait. Elle ne savait pas réellement à qui elle en voulait le plus, à son fiancé qui détournait la ligue ou au gouvernement qui chassait le mauvais ennemis. Dans tous les cas, elle se retrouvait dans le plus grand dilemme de sa vie. Milena, elle ne pourrait choisir entre son coeur et sa raison. Entre sa peur et sa vocation. Elle se retrouvait fébrile, se savonnant en chassant ses idées de son esprit mais rien n’y ferait, elle redoutait le retour de Nathan. Une fois propre, la blonde quittait la douche pour se positionner devant le miroir. Son visage semblait fatigué, marqué par les nombreux combats personnels qu’elle menait. Elle esquissait un sourire qui sonnait faux avant de détourner le regard. Milena regagnait la chambre, une serviette à peine nouée sur le haut de sa poitrine. Ses cheveux humides délivraient une odeur de cerise qu’elle ne pouvait pas sentir depuis qu’on la privait d’odorat. La blonde se plantait devant sa penderie avant de sursauté au son de la porte qui claquait brutalement dans l’entrée. Son estomac se nouait un peu plus. Il était l’heure de parler d’avenir, de faire un choix. Elle voulait simplement l’entendre de la bouche de son fiancé. Qu’il la mette au pied du mur, qu’il la pousse encore une fois dans ses derniers retranchement.

Elle restait figée, nue sous sa serviette, attendant que sa silhouette passe la porte de la chambre. Qui sait, peut-être que c’était simplement le père de ce dernier. Par politesse et pour affirmer sa présence, elle haussait légèrement la voix en gardant ce grain mielleux qui se dégageait de sa voix féminine. « Nathan ? C’est toi? » Elle tentait de ne pas trembler comme une feuille. Milena avalait sa salive, toujours immobile devant le miroir qui lui permettait de voir derrière elle. Elle finissait par voir une ombre s’approchait peu à peu de l’encadrement de la porte. Il fallait qu’elle lui tienne tête, qu’elle lui ouvre les yeux. Même si elle le suivrait jusqu’à sa mort, elle devait faire valoir son avis. Elle l’aimait, d’un amour sincère et sans limite mais ce soir, il ne serait plus question de sentiment mais bien de survie. Pourtant, la blonde le savait, il n’avait qu’à effleurer sa peau pour qu’elle lui donne raison. Il n’avait qu’à sourire en coin pour que son coeur batte à nouveau aveuglément. Nathan possédait cette emprise sur elle, ce pouvoir qui lui valait l’immunité pour chacun de ses actes. Milena jetait un dernier coup d’oeil à son léopard qui se couchait au pied du lit avant de soupirer. Elle ne connaissait pas l’avenir mais savait qu’il ne serait pas des plus reposant.





BREAK MY BONES
Douce colombe au cœur sombre. Plomb dans l'aile, femme soldat d'une élégance envoûtante. Fiancée condamnée, tremblant à chaque geste d'un bourreau sans pitié. Enlace-là, encercle-là jusqu'à l'étouffement. Elle est à toi, elle est ta proie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

(Nathan&Milena) I try to believe in it, I am certainly in denial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The four elements ::  :: lumisol :: la capitale de l'eau-