AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (teresa) seven devils all around me.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Teresa Ravenscar
all men must live

MESSAGES : 251
AVATAR : nina dobrev.
CRÉDITS : moi-même.

ÂGE : vingt-trois printemps partagés, vingt-trois calendriers qu'elle a abandonné. parfois elle se sent plus vieille que ça, teresa, la lassitude dans ses os. et parfois plus jeune, enfant qui cherche une mère absente et son réconfort. c'est le bordel, alors elle n'y pense pas.
NATION : dans ses pas, dans ses yeux, la façon dont elle se tient, mots tranchants, mots de pierre; elle est née dans la nation de la terre, et rien n'y changera.
STATUT CIVIL : si tout, dans sa façade, soutient qu'elle est amoureuse de bellamy pernington, sous la surface son cœur reste libre — du moins, c'est ce dont elle se persuade.
DAEMON : de loin, on dirait un loup, mais de près, ce n'est qu'un chien. le daemon de teresa est un husky, chien aux yeux glacier, fidèle à sa maîtresse.
ALLÉGEANCE : d'apparence, le gouvernement, plus ou moins. mais au fond, l'allégeance de la jeune femme va à sa propre famille et elle-même - personne d'autre.
MessageSujet: (teresa) seven devils all around me.   Lun 29 Juin - 14:20


down to earth
ÂGE, DATE & LIEU DE NAISSANCE ≈ vingt-trois printemps qu’elle a vu passer sans sourciller. elle oublie parfois qu’elle n’est pas plus vieille que ça, tez. la notion d’âge s’efface peu à peu dans sa tête. et son anniversaire partagé à trois n’est plus qu’une date, un treize avril tout vague, que quelque chose qu’elles murmurent entre elles comme un tabou, et depuis cinq ans, plus personne ne le célèbre. elles errent dans les couloirs, se retrouvent le soir pour un repas partagé juste entre elles dans lequel chacune fait un effort pour entretenir la discussion, attiser les braises dans la cheminée. et le lendemain c’est reparti comme avant. l’anniversaire aurait pu être un rêve, et ce n’est que lorsqu’elle dépasse en feignant de ne pas la voir la porte de la chambre de leurs parents, là même où elles sont nées dans l’autrefois joyeuse ambiance de ravenscar manor, que son cœur tire doucement et qu’elle presse le pas. laisse le battant clos derrière elle, refusant de réveiller les fantômes.  NATION ≈ la réponse est dans le rythme de ses pas, la façon dont elle se tient, son nom de famille même. depuis le début de leur lignée, les ravenscar sont liés à la terre. de générations en générations, ils se sont illustrés dans des postes d’architectes, de bâtisseurs. alors oui, teresa est fière de se réclamer de sa nation, solidement ancrée les deux pieds au sol, l’enfant de gaïa. elle a grandi dans les idéaux de ce peuple, et peu importe à quelle point elle plie, elle se souvient. ALLÉGEANCE ≈ teresa n’est pas en faveur du gouvernement actuel, mais son allégeance va à sa nation et à la famille régente, les darsonval, qu’elle servirait et sert sans sourciller. cependant, elle sait parfaitement bien que sa toute première allégeance va à son propre sang, à ses sœurs et sa famille. c’est envers elle-même, au fond, qu’elle est le plus loyale.  DAEMON ≈ chien-loup, simple canidé si proche pourtant du chasseur, le daemon de teresa est un husky. pour l’enfant qu’elle a été, la douce fourrure, les grands yeux bleus ont été réconfort ; et puis elle a grandi, dans la guerre et la rébellion, et le doux animal s’est doté de griffes et de crocs, des armes de son espèce pour la protéger. et c’est bien le seul bouclier qu’elle accepte, le seul réconfort qu’elle a, parfois. ce n’est pas pour rien que toute gamine, elle l’a nommé auden, vieil ami ; le sien. PARTICULARITÉ ≈  le choc du métal, son claquement distinct. la façon dont il plie sous ses doigts et sa volonté. teresa, elle est fière d’être une metalbender, tout comme son père et bien d’autres maîtres avant elle. elle ne l’utilise pas souvent en public, pourtant, garde l’atout caché dans sa manche comme un as de jeu. comme son joker à elle, le jour où on l’aura dépouillée de toutes ses autres cartes. MÉTIER ≈ érieuse, sérieuse, encore et toujours sérieuse. pour faire taire les mauvaises langues, vaut mieux être bien établie. c’est en tant qu’assistante de daarius darsonval, lui-même secondant sa sœur daella, que la jeune femme travaille. le métier lui plaît, lui donnant accès à de plus hautes sphères de la société qu’elle n’aurait pu l’espérer en restant tout simplement teresa ravenscar. et puis, dans le dos des gens, le métal scintille autour de sa taille, sur ses poignets. elle se tient prête, tessa, en discrète, invisible garde du corps. STATUT CIVIL ≈ chaotique. elle semble se réjouir des baisers sur ses lèvres, teresa, et elle ignore les commentaires sur son passage, qui disent qu’une fille de la terre ne devrait pas fréquenter un prince de l’eau. mais c’est sans sourciller qu’elle a séduit x pernington, par simple ambition. elle se sent coupable quand même, la ravenscar, quand elle se dit que lui, il l’aime, et que ses sentiments ne sont pas retournés. son cœur reste un oiseau d’été, vif et léger, mais enfermé à double-tour dans sa cage dont elle n’est pas près de le laisser sortir. non, non, chante sa voix dans le silence. tu aimes tu souffres. alors n’aime pas. mais rien n’écoute, rien n’est bon pourtant, et elle reste prisonnière d’une faiblesse haïe. SIGNE DISTINCTIF ≈ sen apparence, tez est une poupée parfaite. cheveux noirs et brillants, peau lisse, pommettes hautes. mais c’est sous les rubans et la soie, la dentelle et le brocart, qu’elle porte une longue cicatrice qui lui balaie le dos de l’omoplate droite à la hanche gauche, fantôme d’un couteau qu’elle n’a pu dévier. elle n’a pas eu envie de l’effacer, teresa, même quand elle aurait pu user et abuser de crèmes et onguents pour tenter de redonner son soyeux à sa peau. c’est une marque. une cassure sur sa continuité, qui lui rappelle qu’elle a connu autre chose, qu’elle a eu son combat. que chaque jour elle siffle de rage, souffle court. qu’ils ont frappé son clan, arraché ses racines, et qu’elle frappera en retour. AUTRE ≈ sérieuse ; intelligente ; réaliste ; pragmatique ; travailleuse ; dévouée ; déterminée ; bonne actrice ; ambitieuse ;  calme; menteuse ; sarcastique ;  susceptible ; méfiante ; autoritaire ; froide ; exigeante ; hautaine ; manipulatrice ; rancunière.

teresa ravenscar

feat nina dobrev
the four elements test
en quelques jours, teresa a vu son monde s’effondrer, s’auto-détruire. en l’espace de quelques heures, elle a accusé le coup de la perte de son père, sa mère et son frère aîné. avant ça, tez n’a jamais considéré faire la chef de famille. mais pourtant, lorsqu’on a déchiré la tapisserie de leur famille idéale, c’est elle qui a pris l’aiguille et le fil pour raccommoder, à tout petits points. elle est montée sur le piédestal, et elle a tenté de combler à elle seule la place de trois personnes. sans jamais se poser de questions, elle a pris sur elle la responsabilité de ses deux sœurs, tout en les regardant s’éloigner d’elle, en proie à un désespoir croissant. mais elle refuse de le regretter, ce choix. éternellement, elle se le répète ; c’est pas elles, c’est moi.
elle est dotée d’une excellente mémoire. pas photographique, certes, mais elle a toujours eu une grande facilité à retenir les voix, les événements d’une journée, quelques visages croisés dans les couloirs ou dans la rue. l’ennui, c’est qu’elle ne sait pas toujours y mettre de l’ordre, et il a fallu trois longues années à la cour de la nation de la terre pour qu’elle apprenne à se constituer son propre carnet de souvenirs. cela ne l’empêche pas de prendre des notes, de temps à autres, lorsqu’elle est seule, notes qu’elle se hâte de transmettre à calixte. après tout, elles ne peuvent pas perdre une miette.
avoir l’air sûre d’elle, c’est sa spécialité. mais l’air seulement. l’image, elle y fait très attention, l’entretien à coup de sourires et de politesse. mais ce n’est pas si difficile, pourtant, de sentir le vernis se fissurer sous la surface, de sentir que ses yeux brillants sont faux, qu’elle ne sera jamais réelle ainsi. mais en attendant qu’elle puisse arrêter – jamais, elle se répète dans un murmure furieux – elle ne doit pas pleurer. parce que si elle pleure, si elle craque, alors qui fera gaïa à sa place ? qui sera celle qui console, si elle-même ne peut pas s’auto-suffire ?
teresa déteste accepter de l’aide. car après, c’est pas si dur d’avoir de l’honneur, de se dire qu’à service donné il y a service reçu. et elle ne veut pas devoir quelque chose à quiconque. après tout, elle estime que les ravenscar ne peuvent plus se le permettre. ils peuvent se suffire à eux-mêmes, non ? alors pourquoi accepter les mains tendues des autres, leurs regards de pitié ? la seule aide qu’elle ait accepté jusqu’à maintenant a été celle des darsonval, en souvenir des années pour avoir connu leurs enfants. le reste du monde, elle se contente de leur lancer ses regards froids, et lentement, ils refluent.  
elle a l’impression de se perdre. de n’être plus tout à fait elle. mais au fond, qui est-elle ? teresa l’intrigante, avec son joli masque et ses mots polis, ses belles robes et ses prétendus rêves de prince charmant, ou teresa la vraie, celle qui s’effondre sur son lit le soir, celle qui tremble en prenant son loup dans ses bras, celle qui se sent pleinement vivante quand la terre bouge sous ses pieds, quand le contrôle s’étend à son corps tout entier ? elle ne sait plus. plus vraiment. les deux costumes se mélangent dans sa tête, et elle a peur de trop changer ; que petite teresa, création d’esprit, ne sache plus comment rentrer à la maison.
teresa regrette de ne plus avoir le temps de danser. quelquefois, elle a l’impression que ses muscles se rouillent, que ses jambes ne la porteraient plus aussi bien, légèrement qu’avant, qu’elle est devenue plus maladroite dans ses gestes, dans sa voltige. elle en a peur, la ravenscar. parce que c’est ce qui lui reste de teresa-d’avant, de teresa-l’heureuse, et elle craint que ça aussi, ça ne s’envole, qu’on ne la laisse seule avec teresa-de-maintenant, celle qu’elle ne sait plus si elle peut supporter.
elle ne se rend pas tant que ça sur les trois tombes de sa famille. peut-être qu’elle nie, l’enfant. peut-être que depuis cinq ans, elle repousse l’évidence tant bien que mal. peut-être qu’elle se réveille, certains matins, avec l’enfantine joie de voir ses parents en bas, noah qui lui sourit, et puis se reprendre la réalité en pleine figure quand elle descend et que cléophilia est partie, son lit froid, que clarissa hypnotise le fond de sa tasse de café, plus perdue qu’elle encore. dans ces moments-là, tez, elle se mord les lèvres et elle va de l’avant.
tez a peur. tout le temps. pour sa famille, pour les coups du sort qu’on peut encore leur porter, pour les craquelures qu’elle sent dans son bouclier et qu’elle cache tant bien que mal. pour cléophilia et les dangers de sa place, le feu qui pourrait la consumer. pour la douce clarissa, qu’elle a l’impression d’avoir déjà perdu à moitié. pour calixte et le danger dans lequel elle l’a elle-même plongée. pour elle, qui ne sait pas combien de temps elle tiendra encore. pour les darsonval, qu’elle veut protéger, pour la nation de la terre qui est toujours pauvre par endroits, nuque pliée sous le joug d’autres encore. toutes ces peurs, ces inquiétudes, elle les balance sous le lit à coup de pieds, elle les enferme dans le placard telles des honteux secrets.
mais teresa, tout au fond d’elle-même, elle aime rire. elle aime réagir à une bonne blague, elle aime voir les yeux des gens qu’elle aime s’illuminer. elle se jette sur les occasions d’oublier, de temps à autres, d’entrouvrir la cage de l’ancienne elle pour un soir. car au fond, tessa, elle n’a que vingt-quatre ans, elle n’a pas l’âge d’être amère, pas l’âge d’avoir l’air triste et les coins des yeux ridés. elle l’oublie parfois, ça aussi. et la vie le lui rappelle, tantôt doucement, tantôt à grands coups. elle se le demande.
teresa est un parfait paradoxe.

HISTOIRE ≈ soeur cadette de noah; triplée de cléophilia et clarissa a hérité de la maîtrise du métal de son père, a voulu être danseuse avant la guerre elle a perdu ses parents (et prétendument son frère) lors de la rébellion, sa mère s'étant sacrifiée pour la couvrir l'accusation de trahison est restée accrochée au nom des ravenscar, et elle n'a réussi à l'atténuer qu'il y a quelques temps sa soeur cléophilia est bras droit de la ligue, tandis que clarissa est soigneuse dans la capitale c'est principalement elle qui demeure dans leur manoir et s'occupe de ce qui est gestion là-bas elle travaille en tant qu'assistante de daarius darsonval, et officieusement garde du corps du fait de son metalbending elle cherche à prendre de l'influence et tisser un réseau de connaissances au sein du gouvernement face à la rébellion, elle hésite, car si leurs valeurs lui parlent, elle tient plus que tout à rétablir la place qu'avaient les ravenscar avant la guerre.

SOMEBODY I USED TO KNOW ⊰ un ou des amis d'enfance, qui connaissaient la teresa d'avant et pendant la guerre. peuvent ou non, selon leurs allégeances du moment, avoir des liens positifs ou négatifs.  
YOU KILLED HER ⊰ des gardes ayant fait partie de la brigade ayant arrêté la mère des ravenscar, ou de celle qui l'a exécutée, en même temps que son mari. elle leur voue une haine tenace et tient à les voir raide morts.
DARK SECRETS ⊰ ils savent à quel point elle a été impliquée dans la rébellion, ou ce qu'elle fait à présent pour rétablir leur influence. qu'ils décident de le taire pour elle ou pas, ils ont du pouvoir, et ça l'inquiète. (si vous avez un truc honteux à cacher vous aussi, c'est encore mieux.)
WHATEVER ⊰ je suis ouverte à tout et n'importe quoi. littéralement. What a Face  
les pages du manuscrit
www.this is your heart; can you feel it? w/ adès falcoln (en cours)
www.only human w/ daella darsonval (en cours)
www.fast and furious w/ moon pernington, caleb carstel, daella darsonval (en cours)
www.titredurp w/ cléophilia ravenscar (en cours)
www.titredurp w/ clarissa ravenscar (en cours)
www.titredurp w/??? (en cours/terminé/en attente)
www.titredurp w/??? (en cours/terminé/en attente)
www.titredurp w/??? (en cours/terminé/en attente)






Dernière édition par Teresa Ravenscar le Mer 1 Juil - 12:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thefournations.com/t270-teresa-if-i-look-back-i-am-lost http://www.thefournations.com/t325-teresa-seven-devils-all-around-me
avatar
Teresa Ravenscar
all men must live

MESSAGES : 251
AVATAR : nina dobrev.
CRÉDITS : moi-même.

ÂGE : vingt-trois printemps partagés, vingt-trois calendriers qu'elle a abandonné. parfois elle se sent plus vieille que ça, teresa, la lassitude dans ses os. et parfois plus jeune, enfant qui cherche une mère absente et son réconfort. c'est le bordel, alors elle n'y pense pas.
NATION : dans ses pas, dans ses yeux, la façon dont elle se tient, mots tranchants, mots de pierre; elle est née dans la nation de la terre, et rien n'y changera.
STATUT CIVIL : si tout, dans sa façade, soutient qu'elle est amoureuse de bellamy pernington, sous la surface son cœur reste libre — du moins, c'est ce dont elle se persuade.
DAEMON : de loin, on dirait un loup, mais de près, ce n'est qu'un chien. le daemon de teresa est un husky, chien aux yeux glacier, fidèle à sa maîtresse.
ALLÉGEANCE : d'apparence, le gouvernement, plus ou moins. mais au fond, l'allégeance de la jeune femme va à sa propre famille et elle-même - personne d'autre.
MessageSujet: Re: (teresa) seven devils all around me.   Lun 29 Juin - 14:20


family, duty, honor

burn them all
SHE SHOT ME DOWN, I HIT THE GROUND ≈ étrange. c'est ainsi qu'on pourrait décrire la relation entre deux des triplées. teresa a toujours voué un amour inconditionnel à sa soeur, qui le lui rendait plus ou moins; mais c'est le feu qui sépare cléophilia de sa famille, et tez n'a pas peur de se brûler les mains. la promesse de mort retentit toujours dans son esprit, claire, froide; après tout, c'est sa faute, elle se dit, sa faute que gaïa est morte. mais au fond, elle n'est pas sûre que cléo la déteste. certes, elles se blessent. certes, il peut s'écouler des jours et des jours sans qu'elles ne se revoient. c'est ainsi qu'elles s'enlacent, dans des mots-poignards et des regards tranchants comme du verre. tez, elle adore étrangement, mais elle n'arrête pas. au risque de s'y consumer elle-même; à deux, elles réécrivent l'expression aimer à en crever.

cléophilia ravenscar

- bang bang -

clarissa ravenscar

- you'll be alright -
down to earth
YOU AND I'LL BE SAFE AND SOUND ≈ elles ont beau être nées le même jour, les triplées, teresa a toujours eu tendance à considérer clary comme la plus jeune d'entre elles. la petite, celle qu'il fallait protéger. mais enfant, c'était leurs paires; clary et noah, cléo et tez. elle peine à se l'avouer, mais ce n'est que depuis la rébellion, après le fracas de la grande guerre, le deuil qui les a frappées de plein fouet, que teresa s'est rapprochée de sa soeur. sa soeur et ses sourires sans joie, le masque qu'elle enlève doucement en serrant clary contre elle. et surtout, sa soeur à venger, face aux flammes des bernstein. c'est ce qu'elle lui promet, murmure au creux de son oreille, teresa la grande, qu'elle les fera payer. qu'elle lui rapportera les coeurs sur un plateau d'argent.


down to earth
WHAT WE HAD AND WHAT WE LOST ≈ teresa, elle a admiré noah. pour être plus grand qu'elle, pour veiller sur les trois soeurs, pour être comme papa, comme elle, un maître du métal, l'héritier de la famille. mais toutes ces choses-là, elles ont été arrachées du coeur de la jeune femme par un mot inéluctable: avant. la nuit où papa et maman ont été arrêtés, la nuit juste avant que clarissa ne la trouve baignant dans son propre sang sur un toit, auden couché à ses côtés, selon toutes les langues, noah est mort. alors teresa s'est repliée, s'est recueillie sur une tombe, a pleuré son frère et fait son deuil. ce qu'elle ignore, c'est que celui-ci est bien vivant; et elle ne lui pardonnera pas son absence au moment où leur univers a implosé, pendant cinq ans où la lassitude a pris possession de ses os, la laissant pantelante.

noah ravenscar

- somebody i used to know -

calixte x

- the secret weapon -
down to earth
FOR YOU TO BE MY EYES WHEN I DO NOT HAVE THEM ≈ durant toutes les années que calixte a passé chez les ravenscar, en tant que fille à tout faire, bien traitée par luca et gaïa, mais à l'écart des enfants, le secret de sa naissance est resté intact. ce n'est qu'il y a un an à peine que teresa a déterré celui-ci, dans les correspondances de ses parents. calixte n'est rien de moins que la cousine bâtarde des quatre ravenscar, fille d'un oncle ayant succombé à la guerre. et d'elle la jeune femme a fait un atout; son espionne et son informatrice, dame de compagnie parfois, ses yeux et ses oreilles le reste du temps. des informations rapportées par sa cousine, tez tisse son filet. mais l'estime qu'elle porte à celle qui est, envers et contre tout, une partie de leur famille, grandit, et elle estime pouvoir dire raisonnablement que calixte est son amie.

© THE FOUR ELEMENTS 2014






Dernière édition par Teresa Ravenscar le Lun 29 Juin - 16:44, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thefournations.com/t270-teresa-if-i-look-back-i-am-lost http://www.thefournations.com/t325-teresa-seven-devils-all-around-me
avatar
Teresa Ravenscar
all men must live

MESSAGES : 251
AVATAR : nina dobrev.
CRÉDITS : moi-même.

ÂGE : vingt-trois printemps partagés, vingt-trois calendriers qu'elle a abandonné. parfois elle se sent plus vieille que ça, teresa, la lassitude dans ses os. et parfois plus jeune, enfant qui cherche une mère absente et son réconfort. c'est le bordel, alors elle n'y pense pas.
NATION : dans ses pas, dans ses yeux, la façon dont elle se tient, mots tranchants, mots de pierre; elle est née dans la nation de la terre, et rien n'y changera.
STATUT CIVIL : si tout, dans sa façade, soutient qu'elle est amoureuse de bellamy pernington, sous la surface son cœur reste libre — du moins, c'est ce dont elle se persuade.
DAEMON : de loin, on dirait un loup, mais de près, ce n'est qu'un chien. le daemon de teresa est un husky, chien aux yeux glacier, fidèle à sa maîtresse.
ALLÉGEANCE : d'apparence, le gouvernement, plus ou moins. mais au fond, l'allégeance de la jeune femme va à sa propre famille et elle-même - personne d'autre.
MessageSujet: Re: (teresa) seven devils all around me.   Lun 29 Juin - 14:21


all men must die

groupe à mettre ici
NATURE DU LIEN ≈ description du lien à mettre ici.

prénom nom

- citation très courte -

prénom nom

- citation très courte -
groupe à mettre ici
NATURE DU LIEN ≈ description du lien à mettre ici.


groupe à mettre ici
NATURE DU LIEN ≈ description du lien à mettre ici.

prénom nom

- citation très courte -

prénom nom

- citation très courte -
groupe à mettre ici
NATURE DU LIEN ≈ description du lien à mettre ici.

© THE FOUR ELEMENTS 2014






Dernière édition par Teresa Ravenscar le Lun 29 Juin - 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thefournations.com/t270-teresa-if-i-look-back-i-am-lost http://www.thefournations.com/t325-teresa-seven-devils-all-around-me
avatar
Teresa Ravenscar
all men must live

MESSAGES : 251
AVATAR : nina dobrev.
CRÉDITS : moi-même.

ÂGE : vingt-trois printemps partagés, vingt-trois calendriers qu'elle a abandonné. parfois elle se sent plus vieille que ça, teresa, la lassitude dans ses os. et parfois plus jeune, enfant qui cherche une mère absente et son réconfort. c'est le bordel, alors elle n'y pense pas.
NATION : dans ses pas, dans ses yeux, la façon dont elle se tient, mots tranchants, mots de pierre; elle est née dans la nation de la terre, et rien n'y changera.
STATUT CIVIL : si tout, dans sa façade, soutient qu'elle est amoureuse de bellamy pernington, sous la surface son cœur reste libre — du moins, c'est ce dont elle se persuade.
DAEMON : de loin, on dirait un loup, mais de près, ce n'est qu'un chien. le daemon de teresa est un husky, chien aux yeux glacier, fidèle à sa maîtresse.
ALLÉGEANCE : d'apparence, le gouvernement, plus ou moins. mais au fond, l'allégeance de la jeune femme va à sa propre famille et elle-même - personne d'autre.
MessageSujet: Re: (teresa) seven devils all around me.   Lun 29 Juin - 14:22


but we are not men

groupe à mettre ici
NATURE DU LIEN ≈ description du lien à mettre ici.

prénom nom

- citation très courte -

prénom nom

- citation très courte -
groupe à mettre ici
NATURE DU LIEN ≈ description du lien à mettre ici.


groupe à mettre ici
NATURE DU LIEN ≈ description du lien à mettre ici.

prénom nom

- citation très courte -

prénom nom

- citation très courte -
groupe à mettre ici
NATURE DU LIEN ≈ description du lien à mettre ici.

©️ THE FOUR ELEMENTS 2014






à vous

+ noah
+ cléophilia
+ clarissa
+ calixte
+ adès
+ ace
+ daella


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thefournations.com/t270-teresa-if-i-look-back-i-am-lost http://www.thefournations.com/t325-teresa-seven-devils-all-around-me
avatar
Adès Falcoln
all men must fight

MESSAGES : 304
AVATAR : Alex Pettyfer
CRÉDITS : KORDEISM

ÂGE : 25 années qu'il respire.
NATION : La nation paria, dont on ne parle plus. L'air est son élément.
STATUT CIVIL : Le coeur qui bat pour l'impossible.
DAEMON : Une chouette harfang des neiges nommée Styx.
ALLÉGEANCE : Faute de mieux, la Rébellion.
MessageSujet: Re: (teresa) seven devils all around me.   Lun 29 Juin - 20:08

*Viens poser son odeur*
TU M'OUBLIES PAS HEIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Teresa Ravenscar
all men must live

MESSAGES : 251
AVATAR : nina dobrev.
CRÉDITS : moi-même.

ÂGE : vingt-trois printemps partagés, vingt-trois calendriers qu'elle a abandonné. parfois elle se sent plus vieille que ça, teresa, la lassitude dans ses os. et parfois plus jeune, enfant qui cherche une mère absente et son réconfort. c'est le bordel, alors elle n'y pense pas.
NATION : dans ses pas, dans ses yeux, la façon dont elle se tient, mots tranchants, mots de pierre; elle est née dans la nation de la terre, et rien n'y changera.
STATUT CIVIL : si tout, dans sa façade, soutient qu'elle est amoureuse de bellamy pernington, sous la surface son cœur reste libre — du moins, c'est ce dont elle se persuade.
DAEMON : de loin, on dirait un loup, mais de près, ce n'est qu'un chien. le daemon de teresa est un husky, chien aux yeux glacier, fidèle à sa maîtresse.
ALLÉGEANCE : d'apparence, le gouvernement, plus ou moins. mais au fond, l'allégeance de la jeune femme va à sa propre famille et elle-même - personne d'autre.
MessageSujet: Re: (teresa) seven devils all around me.   Lun 29 Juin - 20:29

j'oserais pas voyons. :eheh:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thefournations.com/t270-teresa-if-i-look-back-i-am-lost http://www.thefournations.com/t325-teresa-seven-devils-all-around-me

Invité
Invité

MessageSujet: Re: (teresa) seven devils all around me.   Sam 4 Juil - 18:08

Hellow je viens quémander un lien avec les triplés.
Famille vassale, terre, parents morts, nom qui a perdu de sa superbe.
Beaucoup de points communs avec les Carstel donc il y a moyen de trouver quelque chose ^^
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: (teresa) seven devils all around me.   Dim 5 Juil - 21:44

moi je veux
teresa a fait parti de la rébellion pendant un moment, si je comprends bien ? I love you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Teresa Ravenscar
all men must live

MESSAGES : 251
AVATAR : nina dobrev.
CRÉDITS : moi-même.

ÂGE : vingt-trois printemps partagés, vingt-trois calendriers qu'elle a abandonné. parfois elle se sent plus vieille que ça, teresa, la lassitude dans ses os. et parfois plus jeune, enfant qui cherche une mère absente et son réconfort. c'est le bordel, alors elle n'y pense pas.
NATION : dans ses pas, dans ses yeux, la façon dont elle se tient, mots tranchants, mots de pierre; elle est née dans la nation de la terre, et rien n'y changera.
STATUT CIVIL : si tout, dans sa façade, soutient qu'elle est amoureuse de bellamy pernington, sous la surface son cœur reste libre — du moins, c'est ce dont elle se persuade.
DAEMON : de loin, on dirait un loup, mais de près, ce n'est qu'un chien. le daemon de teresa est un husky, chien aux yeux glacier, fidèle à sa maîtresse.
ALLÉGEANCE : d'apparence, le gouvernement, plus ou moins. mais au fond, l'allégeance de la jeune femme va à sa propre famille et elle-même - personne d'autre.
MessageSujet: Re: (teresa) seven devils all around me.   Lun 6 Juil - 16:35

(pardon pour le temps de réponse )

nova, les familles de la terre ont pas de chance bjr Arrow est-ce que tu avais une idée particulière, ou on cherche ça ensemble?

rhaegar, ouii (ça va pas de disparaître comme ça pour daella, tez en a jusque là des gens qui se font passer pour mort Arrow ) elle a jamais été 'vraiment' dans la rébellion, mais a participé à la révolte d'il y a cinq ans jusqu'à ce que ses parents s'y fassent choper, et a évité tout contact depuis et puis maintenant, y'a une chance que ça rebalance de ce côté-là. tu avais quelque chose de particulier en tête?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thefournations.com/t270-teresa-if-i-look-back-i-am-lost http://www.thefournations.com/t325-teresa-seven-devils-all-around-me

Invité
Invité

MessageSujet: Re: (teresa) seven devils all around me.   Mer 8 Juil - 14:33

donc au final, elle aussi croit que rhae est mort ?
parce que si elle a participé à la rebellion, ils ont pu se croiser, mais aux yeux des gens qu'il connaissait, rhaegar était mort, mais si teresa sait que rhae pas mort = teresa qui dit à dae que rhae pas mort ou alors il a trouvé un moyen de faire pression sur elle pour qu'elle ne dise rien What a Face
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Teresa Ravenscar
all men must live

MESSAGES : 251
AVATAR : nina dobrev.
CRÉDITS : moi-même.

ÂGE : vingt-trois printemps partagés, vingt-trois calendriers qu'elle a abandonné. parfois elle se sent plus vieille que ça, teresa, la lassitude dans ses os. et parfois plus jeune, enfant qui cherche une mère absente et son réconfort. c'est le bordel, alors elle n'y pense pas.
NATION : dans ses pas, dans ses yeux, la façon dont elle se tient, mots tranchants, mots de pierre; elle est née dans la nation de la terre, et rien n'y changera.
STATUT CIVIL : si tout, dans sa façade, soutient qu'elle est amoureuse de bellamy pernington, sous la surface son cœur reste libre — du moins, c'est ce dont elle se persuade.
DAEMON : de loin, on dirait un loup, mais de près, ce n'est qu'un chien. le daemon de teresa est un husky, chien aux yeux glacier, fidèle à sa maîtresse.
ALLÉGEANCE : d'apparence, le gouvernement, plus ou moins. mais au fond, l'allégeance de la jeune femme va à sa propre famille et elle-même - personne d'autre.
MessageSujet: Re: (teresa) seven devils all around me.   Sam 11 Juil - 20:49

(pardon pour le délai omg )

yep, pour elle c'est un cadavre quelque part, elle est même allée réconforter daella quand elle a appris. bah en fait noah (le frère des ravenscar) est prétendu mort, et dans la rébellion aussi What a Face mais après, si elle a juste vu rhaegar, genre vite fait dans le feu de l'action, elle a dû croire à une illusion d'optique ou quelque chose dans le genre. après, dae sait que noah est vivant, si teresa savait pour rhaegar aussi, ça pourrait faire un truc pas mal. bref, comme tu veux. What a Face


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thefournations.com/t270-teresa-if-i-look-back-i-am-lost http://www.thefournations.com/t325-teresa-seven-devils-all-around-me

Invité
Invité

MessageSujet: Re: (teresa) seven devils all around me.   Lun 20 Juil - 14:27

(désolée du délais aussi Arrow)
du coup, je me suis dit que teresa t rhae auraient pu se recroiser il n'y a pas longtemps, avant que rhae vienne frapper à la porte de dae... au début, elle fait que de le traiter de connard et tout, elle le menace de tout dire à daella, qu'il a intérêt à avoir de bonnes raisons etc... et l'instant d'après, on peut dire qu'elle lui doit quelque chose, qu'il lui a sauvé la vie ou sorti d'une galère, du coup elle ne sait plus trop comment se positionner What a Face
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité

MessageSujet: Re: (teresa) seven devils all around me.   Mer 22 Juil - 15:40

booooon t'es la fervente domestique de daarius What a Face je suis sa fiancée arrangée What a Face il nous faut un truc
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ermès Falcoln
all men must fight

MESSAGES : 347
AVATAR : ansel elgort.
CRÉDITS : furied heart

ÂGE : dix-huit années qu'il ère sur la surface du monde, même s'il fut plus tranquille, avant.
NATION : celle qu'on aime le moins, celle qu'on a décimée, celle qu'on lui a retirée. il est un fils du vent.
DAEMON : cyanée. une hermine, tantôt brune tantôt blanche, qui s'amuse à se cacher dans ses poches, à se blottir contre son cou
ALLÉGEANCE : il avait tendance à ne pas prendre parti. avant qu'on ne l'enlève et l'enferme sous prétexte de pouvoir faire des courants d'air
MessageSujet: Re: (teresa) seven devils all around me.   Jeu 30 Juil - 10:37




- what if you had no more air to breathe ? -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité

MessageSujet: Re: (teresa) seven devils all around me.   Mer 9 Sep - 10:02

KIM
Citation :
un ou des amis d'enfance, qui connaissaient la teresa d'avant et pendant la guerre. peuvent ou non, selon leurs allégeances du moment, avoir des liens positifs ou négatifs.
I love you I love you I love you I love you I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (teresa) seven devils all around me.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(teresa) seven devils all around me.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Devils
» Séjour dans le Piémont: des idées?
» [FRAG] "Chaos Style" par Devils & Master
» Les jeux qui pourraient vous faire craquer :p
» Petite question sur le devil diablos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The four elements ::  :: gestion-