AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ⊰ LES QUATRE NATIONS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
the four elements
Maitre du jeu

MESSAGES : 349
AVATAR : les têtes du royaume.
CRÉDITS : (av/@soon.)
ÂGE : un âge infini.
NATION : les quatre nations réunies.
DAEMON : tous les daemons de la terre.
ALLÉGEANCE : personne.
MessageSujet: ⊰ LES QUATRE NATIONS   Sam 3 Oct - 15:47


nation de l'eau
dead in the water
Bienveillance et adaptation sont les maitres mots de la Nation de l'Eau depuis sa création. Une nuit, la Lune et l'Océan décidèrent de ne former qu'un et de donner naissance aux maitres de l'eau, enfants de leur amour et de leur grandeur, régissant les liquides avec volupté et grâce. Bien que la légende ait perdu ses lettres de noblesse, ces qualités sont restées ancrées dans le coeur des habitants de Lumisol, qui s'essaye à une vie de simplicité, loin de la témérité de leur cousin du Feu. Mais n'allez pas croire que les citoyens de Lumisol sont d'un calme olympien, l'eau qui dort reste toujours à craindre.

Durant des centaines d'années, la nation de l'eau était éparpillée dans Kandrakar. On retrouvait les maitres de l'Eau dans les marais d'Antrakar (Sud) vivant à proximité des maitres de la Terre dans une parfaite harmonie. Mais aussi dans les eaux glaciales des montagnes d'Elioras (Nord), commerçant avec leurs voisin de l'Air. A présent, ils se situent essentiellement dans l'Ouest du Pays, ayant préféré se réunir pour ne former qu'une seule et même formation, au lieu d'une multitude de tribus, simple volonté d'union du régent de l'époque. Ce changement opéra il y a bien deux cents ans de cela, suite à un vote entre quelques citoyens importants de chaque tribus et le gouverneur principal. Mais pour beaucoup, cette facilité à s'adapter à différents territoire restait l'une des principales forces de la Nation de l'Eau, et pour cette raison, ils furent surnommés les Śhanti, faiseurs de paix, capables de s'acclimater à chaque Nation voisine. Mais lors de leur alliance avec le feu lors de la Grande Guerre, ce patronyme devint un simple écho du passé pacifiste de l'Eau. La famille régente, les Pernington consuma ce surnom, pour n'en faire qu'un doux souvenir. On les appelle maintenant guerriers, des guerriers froids, et forts, s'adaptant tout en se battant.

Les citoyens de la Nation de l'Eau ont un goût particulier pour les habitations de pleins pieds, construites au plus près d'un point d'eau. Certains ont même mis en place un système de flotteur, appréciant d'être bercé par le courant lorsque la nuit les emporte. Pour ceux préférant les hauteurs de la montagne, leur habileté dans la construction de maison dite "plateau" leur permet de vivre attaché sur les faces rocheuses des Monts, à proximité de la neige. Leur principale activité est le commerce de l'eau et en particulier les techniques d'irrigations, et d'énergie hydraulique. L'importance de cet élément leur permet d'entretenir des relations avec toutes les autres Nations, Aleria en premier lieu, ce qui conforte leur réputation de caméléon universel.

Le froid est leur quotidien, accompagné de vent glacial et de pluie et il est coutume de réchauffer l'atmosphère en célébrant dignement l'arrivée d'héritiers, au cours de rituels ancestraux. Au premier jour de la vie de l'enfant, ils le baignent dans le lac glacial Uṟainta , sous le regard maternel de la Lune. Un mois passe et le rituel est complété et conclu par une baignade dans la source d'eau chaude de Vāsanta, se jetant dans l'océan salé. Après ces passages obligatoires, l'enfant fait partie intégrante de la Nation de l'Eau, ayant été accepté par ces deux parents mystiques, la Lune et l'Océan. (cette tradition n'est pourtant plus très courante)

Retenez une simple chose en ce qui concerne la Nation de l'Eau. Si le terme adaptation leur a été choisi, ce n'est pas un hasard : chaque construction, chaque coutume, chaque décision prise montre une facilité à s'intégrer partout où ils foulent le sol. Pour cette raison, la Nation de l'Eau est un ennemi redoutable qu'il faut craindre dès lors qu'une goutte d'eau subsiste.



    Fire wants to burn
    Water wants to flow
    Air wants to rise
    Earth wants to bind

    and Chaos wants to devour


Dernière édition par the four elements le Sam 3 Oct - 16:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thefournations.com
avatar
the four elements
Maitre du jeu

MESSAGES : 349
AVATAR : les têtes du royaume.
CRÉDITS : (av/@soon.)
ÂGE : un âge infini.
NATION : les quatre nations réunies.
DAEMON : tous les daemons de la terre.
ALLÉGEANCE : personne.
MessageSujet: Re: ⊰ LES QUATRE NATIONS   Sam 3 Oct - 15:49


nation de la terre
like dust on earth
Force physique et force d'esprit se mêlent dans une parfaite alliance faisant de la nation de la Terre, les maitres incontestés de la roche et du sol. La légende raconte que ce sont les Taupes-Blaireau géants qui ont décidé de sortir de leurs tunnels et de créer leurs propre formation, pour contrôler à la fois sous-sols et vie extérieure. En s'alliant avec les Bagderoles, rats-aveugles les accompagnant partout, ils ont apporté à la Nation de la Terre la magie dont ils avaient besoin pour survivre dans cette nouvelle atmosphère. Depuis ce jour, pour glorifier ces Maitres-Animaux, l'enfant recevant son pouvoir doit participer au Nanri, le Remerciement. Cette coutume consiste à offrir la première pierre suspendue par la magie de l'apprenti aux maitres originels. (tradition peu courante à présent) Alors que le Nanri était considéré comme dès plus sérieux à sa mise en place, il s'est transformé au fil des années en une célébration plus détendue, plus caustique. Beaucoup d'enfants, accompagnés de leur daemon, se concentraient des jours et des jours pour réussir cette célébration, sous les regards amusés des adultes qui attendaient plus de voir des pierres trembler que voler. Et il n'est pas rare d'entendre les apprentis parler du Nanri comme de la plus grande honte de leur jeune existence, alors que les anciens en rient encore.

Bien que cette coutume soit dès plus attrayante, les citoyens de la Terre sont perçus comme des hommes sérieux et acharnés. Parfois, le terme bourru est même utilisé par les autres nations, le caractère des citoyens d'Antrakar étant symbole de fermeté et de courage. Leur force leur vient à la fois de la magie, mais aussi de leur territoire, étant l'un des plus étendu et dès plus facile à vivre de Kandrakar, même si après la guerre ils se sont fait annexer des terres par la nation du feu. A la fois plateau et jungle tropicale, eau et terre, chaleur et pluie, il facilite grandement la vie de ses habitants. Maitres incontestés de la fabrication de maisons hautes de plusieurs étages, bâties dans la terre et la pierre, les citoyens de la Nation se comportent comme une seule et même famille, d'où la présence de plusieurs noms sous le même toit. Malgré la froideur qu'ils peuvent laisser ressentir aux autres Nations, au sein de leurs territoire il est question d'entraide, d'esprit d'équipe et de véritable foyer.

A l'origine d'un commerce très lucratif dans les plantations de céréales et d'arbres fruitiers, la Nation de la Terre est en relation directe avec tout le pays, sachant pertinemment que certains de leurs voisins n'ont pas la chance d'avoir de telles récoltes pour subvenir à leurs besoins. Doués en commerce, à cheval sur les prix, il n'est pas rare d'entendre parler de marchés ayant tournés courts avec la Nation du Feu, sous l'impulsivité de ces derniers, ou avec la Nation de l'Eau, qui espère des prix concurrentiels en les aidant à mettre en place différents canaux d'irrigations. Mais la Nation de Terre est extrêmement précise là-dessus : le commerce reste le commerce. L'amitié reste l'amitié. Ou du moins dans le passé, à présent leur commerce est à la merci des deux autres grandes nations, ne laissant plus place à des marchés.

La grande crise quelques mois avant la grande guerre affaiblit cette image magnifique de la nation de la terre à cause d'une grosse pénurie et d'une pauvreté naissante, les habitants se sont battus, même entretués. Ce fût le début d'un empire croulant sous la crise de son peuple. Malgré tout, pendant la guerre, La Terre s'est battue corps et âme pour sauver l'ordre établi à Kandrakar, perdant de multiples hommes. Car plus qu'une simple société de bâtisseurs, c'est avant tout une formation de soldats, où en plus d'apprendre la maitrise de leur élément, ils s'aventurent dans la pratique des armes de poings : épées, haches, gourdin, parfois arcs et flèches. Tout cela dans le but de maitriser le fer, élément qui constelle leurs sous-sols, d'une autre manière que par la magie. Leurs armées furent pourtant très vite affaiblis par l'énorme pénurie et la guerre civile, la conséquence étant qu'ils ont cherché un allié fort chez la nation de l'air. Depuis, ils vivent dans une ambiance de honte et de lâcheté, n'ayant plus le courage de se battre, ils ont finalement préféré reconstruire leur nation, discrètement certes, réfléchissant toujours à un possible coup-d'état.

Si vous en avez le courage un jour, demandez à un maitre de la Terre de vous parler de la chose la plus importante pour lui. Soyez-sûr qu'il ne répondra ni la richesse, ni l'amour, ni la célébrité. Non, son explication sera toute autre, rationnelle et réfléchie : la Nation, seulement la Nation.



    Fire wants to burn
    Water wants to flow
    Air wants to rise
    Earth wants to bind

    and Chaos wants to devour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thefournations.com
avatar
the four elements
Maitre du jeu

MESSAGES : 349
AVATAR : les têtes du royaume.
CRÉDITS : (av/@soon.)
ÂGE : un âge infini.
NATION : les quatre nations réunies.
DAEMON : tous les daemons de la terre.
ALLÉGEANCE : personne.
MessageSujet: Re: ⊰ LES QUATRE NATIONS   Sam 3 Oct - 15:50


nation de l'air
gone with the wind
Harmonie et subtilité, là était toute la force de la Nation de l'Air. Tandis que certains passent leur vie à paniquer pour le moindre détail, les citoyens de l'Air vivaient au jour le jour, se laissant bercer par les vents violents de leur territoire au lieu de les contrer.
Les Bisons volants sont à l'origine de l'apparition de cette nation. Souhaitant avoir un véritable refuge sur Terre, passant leur vie dans les cieux, ils ont décidé de se poser sur les montagnes du Nord, où la puissance du vent est à son apogée. Maitres originels de la maitrise de l'Air, c'est par simple envie d'instruire et de passer le flambeau, qu'ils ont mis au monde les citoyens de l'Air, leur apportant daemon et magie. Car s'il y a bien une chose à retenir de la Nation de l'Air, c'est ce besoin irrationnel de donner à son prochain, d'apprendre encore et encore, et d'en faire profiter les autres. Pour cette raison, la nation de l'Air a toujours été vu comme la plus brillante et la plus spirituelle de toutes les nations.
Plus petite population de Kandrakar, la difficulté de vivre dans les hauteurs s'ajoutant à la récurrence de familles n'ayant qu'un seul enfant, les habitants d'Elioras étaient devenus les inventeurs officiels de tout Kandrakar. Leur soif d'apprendre, leur facilité à comprendre des théories fastidieuses, leur avaient ouvert les portes de l'aéronautique, allant de simples montgolfières aux dirigeables commandés par les autres nations. L'argent n'étant pas la raison principale de ce commerce, les citoyens de l'Air préfèraient faire du troc plutôt que de recevoir de l'or en échange. Du blé et des céréales de la part de la Terre, l'eau courante installée par des ingénieurs de l'Eau, la maitrise de liquide inflammable de la part du Feu pour offrir plus de puissances à leurs machines. Grâce à ce système, la Nation de l'Air avait pu se moderniser au fil des siècles, construisant des demeures plus grandes et mieux protégés des vents froids. Mais tout en gardant ce besoin de se détacher des choses matérielles, jugée inutiles. Car plus que de vivre dans le confort,  c'est bien d'exister en totale liberté et en parfaite harmonie avec les Cieux qui importaient aux habitants de l'Air.

Les citoyens d'Elioras avaient un humour grinçant et un certain penchant pour les jeux d'AirBall. Requérant maitrise de l'air, équilibre et précision, il s'agissait surtout d'être le plus vif pour marquer des points ! Chaque semaine, deux équipes d'AirBall se lancaient dans un match épique, pour finir dans une effusion de joie, autant d'un grand repas où se mêlaient les différentes familles. Ces moments permettaient aux citoyens de l'Air de se sentir en phase avec leur Nation, la charge de travail imposée par leur statut d'inventeur leurs demandant énormément de temps.
Mais il y a bien un autre évènement qui leur offrait un instant de répit : celui du Māraka, ou marquage de la peau. Coutume considérée comme négative chez leurs voisins, assimilant le Māraka au tatouage d'un troupeau, chaque entant venant de libérer sa magie, qu'il ait 4 ou 12 ans, se voyait tatouer d'une fine flèche. Représentant le progrès et le mouvement dans l'air, il  n'était pas rare de voir d'autres marques de ce type apparaitre sur le corps des citoyens de l'Air après leur cursus à l'École ou après la signature de la paix. Plus qu'un simple tatouage, il montrait à la fois leur appartenance à un groupe et leur volonté de toujours avancer dans la bonne direction : celle d'une harmonie, où vivent chaque nation, chaque homme, chaque femme, et chaque daemon dans un équilibre total. Depuis la chasse contre la nation de l'air, ce tatouage est très mal vu et a aidé à l'extermination de cette nation. Le peu de maîtres de l'air qui vivent encore, ne se font plus tatouer.

Mais cette communion rêvée fut déjà entaché par la guerre. Pressentie comme la Nation la plus équilibrée, leur régent fut choisi pour être couronné, la famille Ivanov en étant les représentants. Et ce fut la brise de trop pour le Feu ardent, qui décida d'entamer la Guerre. Alliés à la nation de la terre ils ont dû s'allier à celle-ci, et déclarer la guerre aux autres nations, combattant aux côtés de leur élément contradictoire. Plus humble que leurs anciens alliés, la nation de l'Air  s'est repliée aussi vite qu'elle était apparue sur le champ de bataille après la signature de paix. A la création du nouveau gouvernement, ils n'ont pas supporté la suprématie de la nation du feu, leur demandant de se soumettre à l'eau et aux flammes. La rébellion est arrivée un an après la guerre, la conséquence étant que leur peuple a été décimé et que seuls peu de maîtres de l'air existent encore, noyés sous la force du gouvernement qui les pourchasse comme de simples animaux. Leurs temples ont été détruit, tout comme les bisons encore vivants, tout ce qui restaient de leurs cultures s'est consumés sous un jais de flammes.



    Fire wants to burn
    Water wants to flow
    Air wants to rise
    Earth wants to bind

    and Chaos wants to devour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thefournations.com
avatar
the four elements
Maitre du jeu

MESSAGES : 349
AVATAR : les têtes du royaume.
CRÉDITS : (av/@soon.)
ÂGE : un âge infini.
NATION : les quatre nations réunies.
DAEMON : tous les daemons de la terre.
ALLÉGEANCE : personne.
MessageSujet: Re: ⊰ LES QUATRE NATIONS   Sam 3 Oct - 15:51


nation du feu
things we lost in the fire
L'émotion est au centre de la Nation du Feu, intense et puissante, révélatrice d'un grand pouvoir. Quand on désigne les citoyens de la Nation du Feu, les mots féroces, vifs, et impulsifs sont les premiers termes utilisés. Pour les autres nations, ils symbolisent une certaine noirceur, violente et imprévisible, alors qu'une grande majorité des citoyens du Feu sont plus pacifistes que l'ont peut croire. Cette réputation se fonde sur les principes mêmes de la Nation du Feu : écouter son coeur bien plus que la raison, réagir aux sentiments et aux émotions. Etre aussi libre qu'une flamme ou qu'un volcan en éruption. Les légendes racontent que le Dragon s'est épris du Soleil, dans une passion irrationnelle, et a tenté de le rejoindre. La collision fut telle que des milliers de flammèches furent éparpillées à l'est du Monde, faisant naitre les premiers maitres du feu. A l'origine, il y a donc l'amour, destructeur et passionnel, émotion qui n'a cessé d'alimenter le pouvoir des citoyens du Feu depuis.

C'est dans un territoire hostile, entre désert aux températures affolantes et terres volcaniques que la Nation du Feu a bâtit un empire industriel, apportant la chaleur tant désirée par ses voisins. Leur puissance de feu a servi, en collaboration directe avec leur élément contraire, l'Eau, à mettre en place des systèmes de chauffages intégrés dans chaque Nation. Leur seconde arme de prédilection étant les métaux, il n'est pas rare de devenir forgeron ou orfèvre de pères en fils, la demande (armes secondaires, mobiliers solides pour les citoyens de la capitale, bijoux clinquants…) étant toujours très forte. Pour ces deux raisons, la Nation du Feu a toujours eu un rôle prépondérant dans le Monde, ciblant à la fois la richesse et la pauvreté des Nations. Malgré cette facilité dans le commerce, la vie à Morbalat n'a jamais été de tout repos. La difficulté de faire pousser des plantations ou simplement de garder en réserve de l'eau, les ont obligé à se lier d'avantage avec les autres Nations. De l'Air, ils ont reçu des Souffleuses, inventions pour apporter de la fraicheur sur les lieux publiques. De l'Eau, des systèmes d'irrigations directement liés aux nappes phréatiques souterraines. De la Terre, des graines et des fruits pouvant pousser sous une chaleur accablante. A la fois précieux aux autres Nations et dépendants d'eux, les citoyens du Feu se sont toujours sentis entre deux pans du monde, à la fois esclave et maitre.
Alors que cela ne portait pas à préjudice dans le passé, cette situation hors-norme a ébranlé les coeurs de certains Maitres, refusant de se sentir dépendants, alors que la liberté était le fondement de leur culture. De là, les rebellions ont débuté, le mouvement s'est accru, la fierté a pris de plus en plus de place, pour être rapidement remplacé par un anarchisme dévorant et dangereux. Ecrasés par leurs émotions contradictoires, voulant  monter au plus haut de la sphère, et ne plus être sous la coupe d'autres Maitres, quelques grandes figures du Feu ont déclenché la première Guerre, qui fut sanglante et destructrice. C'est ainsi, par leur ambition plus que dangereuse, qu'ils envoyèrent leurs armées, gagnant ainsi la guerre à l'aide de leur allié la nation de l'eau. Tuant, pillant et torturant à leur passage, ils sont devenus les maîtres suprêmes du royaume, mais surtout du gouvernement, contrôlant absolument tout, commerce, justice, et lois.

Les citoyens du Feu restent les hommes les plus joueurs et les plus passionnés par la vie. Prenant leur existence à bras le corps, refusant de se laisser aller à la déprime, la Nation du Feu est le berceau de nombreuses coutumes, la principale étant celle du Tharidān, ou Fil du feu. Très proches de leurs enfants, les hommes et femmes de Morbalat sont à la fois effrayés et excités de voir leurs progénitures partir pour le Volcans du Jhūlā. Le Tharidān se déroulent  à l'âge de 14ans, l'enfant ayant obligatoirement dévoilé sa magie. Après une longue marche sur les pentes rocheuses du volcan, les maitres les abandonnent, leur demandant de s'engouffrer dans un tunnel et de les rejoindre de l'autre côté. Au bout de ce tunnel, les enfants découvrent un lac de lave en fusion, traversé par un fin chemin de roche à plus de vingt mètres de hauteur. Le seul moyen de sortir de ce lieu, est d'y marcher, en compagnie de son daemon pour rejoindre les siens. Demandant à la fois précision et courage, le Tharidān est un rite de passage, permettant aux enfants de se laisser porter par leurs émotions positives, combattant la peur de la Mort et de l'élément fondateur de leur Nation. (cette tradition est courante, mais non obligatoire)

Si beaucoup voit en la Nation du Feu un danger omniprésent, de leur passé belligérant à leur facilité à se laisser porter par leurs émotions fortes, il ne faut pas oublier que la famille régente, les Bernstein s'essoufflent depuis leur victoire. Pourtant, ils sont ambitieux et ont créé un empire, et pour cette raison, les citoyens du Feu ne sont prêts d'éteindre la flamme qui embrase leur esprit, quitte à se battre à nouveau pour garder ce pouvoir.



    Fire wants to burn
    Water wants to flow
    Air wants to rise
    Earth wants to bind

    and Chaos wants to devour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thefournations.com

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ⊰ LES QUATRE NATIONS   

Revenir en haut Aller en bas
 

⊰ LES QUATRE NATIONS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nations nj belligérantes non-actives ( nbna)
» Seigneurie de Mandres aux Quatre Tours : Cyann
» Struggle of Nations - AH
» [Résolu] Quatre voyants oranges fixes et une Trio 3D
» L'album photo de nos amis à quatre pattes...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The four elements ::  :: les petits papiers :: les annexes-