AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (THREESOME) I could redraw your pleasant body in a dream which is mine. (HOT)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Layana Belinski
all men must serve

MESSAGES : 547
AVATAR : Lyndsy Fonseca, la plus belle !
CRÉDITS : Avatar : Harley et signature : endlesslove

ÂGE : Vingt-quatre années qui précède ce matin glacial. Tant d'années que son âme de guerrière ne serait oublier. Les galères, les misères et la déception sonnent à l'unisson.
NATION : La nation du renouveau, celle qu'on semble pardonner malgré les meurtres et les propos haineux envers le gouvernement. Elle est l'air qui s'infiltre dans vos poumons, le poison qui pourrait vous étouffer une fois empoisonné.
DON : Sa bêtise est un don, son arrogance est sa survie. Elle ne possède aucun pouvoir supérieur à part d'être née Belinski.
STATUT CIVIL : Appelons cela de l'amour. Celui-ci ronge les tripes, qui mène à une mort certaine. Bellerophon, un prénom qui ne cesse de la faire frissonner. Il est sien, épris depuis que le corps-à-corps se fait plus rude. Elle n'est que fragilité face à lui, rêvant doucement à une réciprocité.
SIGNE DISTINCTIF : Douce colombe qui possède la cicatrice de sa trahison. Bourrelet de fine peau à son mollet, trace d'une attaque des Livanov sur sa personne. Ce petit détail lui rappelle l'importance de marche seule, elle ne possède plus de foyer ni de pilier.
DAEMON : Il la suit partout, souvent niché entre ses deux pieds. Rusé, petit animal qui n'a rien à envier aux grands. Un fennec, petit renard du désert qui lui apporte sagesse et patience. Zeus, un nom à la hauteur de ses capacités. Il est comme un enfant, petite bête qui berce ses espoirs.
ALLÉGEANCE : Elle est désormais un électron libre, soumise à ses propres désirs depuis que le gouvernement à redonner sa liberté aux criminels de sa nation. Layana, elle n'écoute que sa famille qu'elle porte finalement à bout de bras. La dernière Belinski à tenir tête aux Livanov.
MessageSujet: (THREESOME) I could redraw your pleasant body in a dream which is mine. (HOT)   Ven 30 Oct - 15:30



I could redraw your pleasant body in a dream which is mine.

ft/Alexis&Lilian

Le ciel venait à s’assombrir, la nuit laissant son emprise oppressante s’abattre sur cette terre. Un magnifique lustre déclinait sa présence grâce aux multiples lumières qu’il arborait. La jeune femme, elle s’émerveillait d’une beauté créée de la main de l’homme. Un chef-d'oeuvre qu’elle ne pourrait se payer. Ses yeux reflétaient à merveille les mille scintillements d’une soirée qui promettait du luxe et des courbettes après le mariage d'Ace et Natalia. La gamine se demandait toujours ce qu’elle faisait dans ces soirées mondaines, elle qui ne se voyait toujours pas promise à un Livanov. Layana, elle se demandait ce que l’avenir lui réservait mais en attendant, elle noyait son impatience avec toutes sortes de vins qui traînaient sur la table principale. Un verre puis deux, qu’importe le goût tant que la brûlure restait incisive. Elle sentait l’alcool lui érafler chaque organe qui s’en délectait avant de finalement s’arrêter au troisième verre. Layana reposait le récipient, regardant les derniers invités s’engouffrer dans l’immense salle du banquet. Chacun collait un sourire faux sur son minois, espérant avoir les grâces de ses bonnes familles qui se foutaient royalement du petit peuple. La brune se délectait d’un tel spectacle, imaginant ses frères aux bras de toutes ses courtisanes avides de notoriété. Elle ne ferait jamais partie de ces personnes, bien trop occupée à épauler son père dans la stratégie familiale. Le mariage lui importait peu, elle fonderait sa propre gloire sans avoir besoin d’user de son nom.

Les derniers invités prenaient place au milieu de la salle tandis que les jeunes mariés débitaient un discours tout fait sur leur amour naissant. Cela donnait des nausées à la jeune Belinski qui ne croyait plus en ses choses là. Elle balayait la salle du regard tandis que tout le monde applaudissait. Vêtue d’une robe noir bustier moulante qui laissait un voile noir transparent naitre à la hauteur de sa taille pour s’évader jusqu’au sol, elle faisait un tour sur elle-même avant de retrouver la personne qui manquait tant à son coeur. Une Bernstein, une femme de pouvoir qu’elle connaissait depuis quelques semaines. Layana, elle ne connaissait pas ce sentiment qui naissait en elle. Pas de l’amour, elle en était certaine mais bien une attirance physique qui lui devenait bien vite viscérale. Elle ne la quittait plus des yeux, envoutée par ce sourire qu’elle ne pourrait effacer de sa mémoire. Un léger frisson naissant sur le bas de sa nuque. Elle pouvait imaginer mille et une façons de l’embrasser, la gamine n’assumerait jamais d’avoir envie d’une femme. Layana, elle décidait de l’éviter toute la soirée pour ne pas éveiller les soupçons de ses frères. Elle la regarderait de loin, dévorant chaque battement de cils comme un lion affamé. Ce serait certainement la plus longue des soirées mais Lilian en valait certainement la peine.

La jeune femme finissait par reprendre un verre de vin alors que toutes ses bonnes manières commençaient à s’effriter à chaque nouvelle gorgée de l’élixir. Elle balayait une nouvelle fois la salle du regard alors qu’un cauchemar semblait réalité. Lilian, riant comme jamais, se tenait bien à côté d’Alexis Livanov. Layana, elle ne supportait pas les jumeaux depuis l’enfance mais ceci restait des bons partis mais surtout un fantasme qu’elle n’avouerait jamais. Ils prenaient place aux tables où les noms étaient inscrits alors que la jeune Belinski sentait son sang bouillir. D’un seul coup, elle traversait la salle avec ses hauts talons pour regagner la table de Lilian. Le coeur battant, le souffle court, elle prenait le papier qui se trouvait face à la place libre avant de le balancer au sol pour y apposer le sien. Elle ne serait pas à côté de Lilian, à son plus grand malheur mais bien voisine d’Alexis qui se retrouvait au milieu des deux femmes. Layana, un sourire affirmé sur son visage, se pencher légèrement pour saluer ses deux voisins. « On dirait que le hasard fait bien les choses. » Elle se pinçait les lèvres. « Oh Lilian, je n’avais pas vu que tu étais également là. Je sens que le repas va être délicieux. » Layana passait sa langue entre ses lèvres pour montrer son impatience. Elle serait bien plus conquise par l’amour des corps que par le délice d’un plat cuisiné. La jeune femme dépliait la serviette sur ses jambes sans quitter ses interlocuteurs des yeux.



Remember me
Noirceur qui se dégage de l'agneau égaré. Elle est ce combat qui ne prendra jamais fin tant que les deux familles seront debout. Vivante par ambition, anesthésiée de tous sentiments. Elle est le froid qui fait naitre le frisson, le poignard qui se plantera délicatement dans le dos de ses ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Lilian Bernstein
all men must serve

MESSAGES : 631
AVATAR : Kate potter
CRÉDITS : Kreazen

ÂGE : Twenty-three y.o
NATION : La nation de la force et du pouvoir. La nation du feu, celle du desire et de la volonté. Celle dont les membres sont prêt à tout pour arriver à leurs fins.
DON : Elle contrôle le feu bleu depuis qu'elle a dû tout faire pour sauver Sören des rebelle lors de leur descente sur l'arène de pro-bending après le couronnement de Murtagh.
STATUT CIVIL : Elle se considère célibataire.
SIGNE DISTINCTIF : Elle a un tatouage de phoenix de la base de nuque jusqu'à sa chute de rein et une ligne de brûlure sur sa hanche.
DAEMON : Son magnifique lion blanc, Sofer. Il a longtemps été la seule lumière de sa vie. Il est indépendant, têtu, impertinent, sarcastique. Il aime se faire obéir et déteste être ignoré. Il peut être aussi doux que son pelage et aussi mortel que le feu bleu. Il est observateur, patient et intelligent. Il est son tout et elle le lui rend bien.
ALLÉGEANCE : Son allégeance va à sa famille et de facto au gouvernement. Mais pour Lilian c'est la famille d'abord et elle est loyale est tout ceux qu'elle considère comme sa famille. Elle pourrait tuer pour eux et mourir pour eux.
MessageSujet: Re: (THREESOME) I could redraw your pleasant body in a dream which is mine. (HOT)   Dim 1 Nov - 22:39



Ft. Alexis Livanov & Layana Belinski
When there is desire there is gonna be a flamme
Le ciel s’assombrissait et prenait des teintes pourpres et rosée tandis que la lune apparaissait un peu mieux à chaque seconde. Les yeux de la jeune rousse scrutaient cet horizon sans fin qui s’étendait derrière la grande paroie vitrée à la recherche d’un moment de calme. Elle avait passé toute la journée à rire et sourire et elle avait besoin de se ressourcer un moment avant de porter le masque pour le reste de la soirée. Depuis le début de la matinée sa mère la prenait à part chaque quinze minute pour lui présenter un nouveau prétendant après qu’elle est fait fuir celui d’avant. Elle n’avait pas eu une seconde à elle mais au moins elle s’était bien moquée des tentative de sa mère pour lui trouver « un bon parti ». Elle ne voulait pas de bon parti. Elle voulait du désir. Et elle en voulait à toutes les sauces, tous les soirs. Elle aimait varier les plaisir, le prendre autant que le donner. En fait elle adorait le donner. Être à l’origine des gémissements. Regarder son partenaire de la soirée perdre pied et en redemander encore et toujours. Elle vivait pour ça autant qu’elle vivait pour se battre. Son père lui disait depuis toute petite qu’elle était un libre esprit de feu. Elle ne comprenait que maintenant que rien ne la décrirait mieux que ces quelques mots. Elle cherchait à vivre à travers toutes les expériences à sa portée et jusque là elle ne s’ennuyait pas.

Elle se détourna du soleil couchant pour rejoindre les convive vers la salle du banquet. Et ces yeux tombèrent directement sur une paire de larges épaules. Le frère de la mariée. C’était sans doute un des seul homme célibataire que sa mère n’avait pas essayé de lui présenter. Et elle savait pourquoi. Sa mère n’appréciait pas la nation de l’air et elle voyait d’ailleurs d’un mauvais oeil de mariage de la journée. Pourtant ça ne l’empêchait pas d’essayait de trouver un prétendant correcte pour sa seule fille encore célibataire. Lily eut un sourire malicieux en pensant à la tête que ferait sa mère en la voyant avec le Livanov. Et ses pieds se mirent à marchent tout seuls. Elle se retrouva à côté du brun, un verre à la main à ouvrir la conversation avec une remarque ironique sur l’air béât des mariés.

Sans savoir comment, elle se retrouva attablée près d’Alexis pour le dîner de la reception. Il semblait que le sourire faux qu’elle portait depuis le matin avait laissé place à un autre plus chaleureux et prédateur au fur et à mesure que la conversation avec le Livanov continuait. Il avait même réussit à la faire rire plusieurs fois, un exploit. Elle savait d'ores et déjà qu’elle finirait la soirée avec lui dans son lit. Il ne lui restait plus qu’à abattre ses dernière cartes de séduction durant le repas et le tour serait joué.
Le bruit sourd d’une chaise que l’on tire sortit la rousse de ses manigances et elle tourna la tête vers l’origine du bruit. Layana. La brune qu'elle n'avait pas vu de la soirée venait de faire une entrée remarquée tirant à Lily un sourire doux. « On dirait que le hasard fait bien les choses. Oh Lilian, Je n'avais pas vu que tu étais également là. Je sens que le repas va être délicieux. ». L’impatience pouvait se lire facilement sur les trait de la femme en face d’elle et Lily ne pu s’empêcher de la détailler. Elle était magnifique dans ça robe noir moulante. Un vrai délice pour les orbes de la rousse. Assez pour détourner son attention de l’homme à ses côté pour se concentrer sur la brune. « Oui, Layana, j’ai entendu dire que le dessert serait un véritable plaisir, il me tarde de le déguster. » Oh oui, elle avait tellement hâte d’arriver enfin au dessert.


absolute power corrupts absolutely

If you prick us, do we not bleed? if you tickle us, do we not laugh? if you poison us, do we not die? And if you wrong us, shall we not revenge ?

BITCH JOIN US
Spoiler:
 


Dernière édition par Lilian Bernstein le Lun 2 Nov - 8:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thefournations.com/t1021-the-crimson-curse-lilian-bernstein#23374 http://www.thefournations.com/t1030-the-crimson-curse-lilian-bernstein
avatar
Alexis Livanov
all men must fight

MESSAGES : 2411
AVATAR : dylan o'brien.
CRÉDITS : bigbadwolf // gifs from tumblr, lyrics from halsey.

ÂGE : 23 ans.
NATION : Originaire de la nation de l'air, il a pourtant vécu toute sa vie au sein de la nation de la terre. Il est cependant des plus attaché à sa nation d'origine, et se retrouver enfermer dans les souterrains d'Alexia l'étouffe.
STATUT CIVIL : Autrefois, Alexis était en couple avec Aleya Hemingway. Une jeune femme qu’il apprécie plus que de raison, mais dont il n’a jamais été amoureux. Celui qu’il désire n’est autre que Gael, son double. Il est son air, tout ce dont il a besoin mais il le sait : Gael ne pourra jamais vraiment être sien. En effet, son frère va se marier et Alexis essaie de ne pas paniquer mais la haine se mêle à celle qu’il a déjà contre le monde entier et son cœur se durcit et est pollué par des sentiments qu’il n’avait jamais connu, lorsqu’il était protégé par les Hemingway.
SIGNE DISTINCTIF : Alexis aimerait être totalement physiquement semblable à son ainé, mais force est de constater que ce n'est pas le cas. Le jeune homme a une cicatrice dans le dos, longue et fine. Vestige d'un accident quand il était gamin. Il possède également, entre les omoplates, un tatouage de la taille d'un point et qui représente le signe de sa nation. Ensuite, depuis son accident lors des attentats, Alexis possède quelques cicatrices, surtout sur les jambes. Mais la plupart disparaissent assez vite.
DAEMON : Une hyène, Thanae. Elle est féroce et bien plus mesquine que lui. Rusée et le mot juste. En fait, Thanae ressemble presque plus à Gael qu'à Alexis, signant ainsi la preuve qu'ils sont liés au-delà de ce que les gens peuvent bien croire.
ALLÉGEANCE : A sa famille avant tout, Natalia et Gael... En théorie. Il sait qu'il suivrait son jumeau absolument partout, mais la haine et le désir de vengeance se font ardents, dans son coeur. Alexis a des idées de plus en plus arrêtées et pense que la rébellion doit renverser la situation. L'extermination des Bernstein, Pernington et même des Darsonval serait le prix à payer contre les vies de ses cousins et de sa famille.
MessageSujet: Re: (THREESOME) I could redraw your pleasant body in a dream which is mine. (HOT)   Lun 2 Nov - 0:09



I could redraw your pleasant body in a dream which is mine.

ft/Layana et Lilian

Natalia s’était, quelques mois auparavant, emmourachée d’un héritier de la nation du feu. Enfin, Ace Bernstein n’était techniquement pas en lice pour obtenir la régence de sa nation, mais qui sait ce qui peut arriver, n’est-ce pas ? Malgré les interdits et les traditions, les deux familles régentes avaient accepté l’amour naissant entre le feu et l’air et y avaient vu une opportunité de conclure une nouvelle alliance. Ce n’était d’ailleurs pas la première fois que les Livanov faisaient ça, puisqu’ils avaient déjà de la famille en commun avec les Darsonval, de part un mariage entre la soeur jumelle d’un des régents et l’héritier des Darsonval. Les Livanov s’assuraient d’être tranquilles, voilà tout. Et Alexis, même si il était bien jeune pour être réellement intégré aux affaires de la nation, avait entendu les discussions qui s’étaient faites autour du mariage de sa soeur. Il ne voulait que son bonheur, et la voir sourire au bras de son nouvel époux le fit sourire aussi.

D’habitude accompagné par son frère dans presque tous ses déplacements, il était désormais seul dans la salle de réception. Gael était souffrant, et Alexis avait été obligé de le laisser seul pour se rendre au mariage. Il aurait préféré cent fois rester auprès de son jumeau, mais Natalia aurait été triste de ne voir aucun de ses frères. Ce soir, Alexis devait remplir leurs deux rôles. Seule sa hyène, qui marchait à ses côtés, permettaient aux convives de savoir lequel des frères il était. Il y avait d’autres différences entre Gael et lui, mais rare étaient ceux qui les voyait. Leurs regards étaient différents, leurs sourires, la manière de marcher et puis Alexis était légèrement plus fin. Le mariage s’était terminé seulement depuis quelques minutes, qu’une Bernstein vint lui tenir compagnie. D’habitude, Alexis n’était pas un grand admirateur de la famille régente du feu, mais il devait faire des efforts si il voulait continuer à entrer dans les bonnes grâces de sa jeune soeur. Alors il entra dans la conversation, faisant parfois rire la jolie rousse. Elle avait un regard de braise, et tout son être respirait la chaleur de son élément. Elle dégageait une aura qui l’attirait, sans qu’il ne sache réellement dire comment. Alexis se sentait bien, quoi que légèrement mal à l’aise aussi. Mais il enterrait son pressentiment sous des tonnes de sourires et de mots bien placés.

La soirée aurait pu continuer ainsi, du moins le pensait-il, jusqu’à sa fin quand il entendit les quatre pieds d’une chaise racler le sol sans douceur aucune. Alexis tourna alors la tête vers une fille de l’air qu’il connaissait bien. Layana Belinski, une des filles d’un des vassal de sa famille à lui. Si le feu habitait Lilian, il semblait aussi habiter la maîtresse de l’air qui avait pris place à côté de lui. Alexis eut un léger sourire. Il n’aimait pas Layana et Layana ne l’aimait pas. Elle avait toujours été étrange avec lui, pointant du doigt cette affection anormale entre lui et son jumeau, alors que lui ne voulait que vivre paisiblement. D’ailleurs, si le brun était toujours célibataire, cela ne faisait aucun doute que c’était parce qu’il n’avait trouvé personne qu’il pouvait aimer si non pas plus, mais autant que Gael. Quelle femme irait comprendre qu’elle passerait toujours en second, après le jumeau de son mari ? Alexis était assez intelligent que pour savoir ça. Pourtant, malgré cette animosité qu’il avait envers Layana, elle exerçait aussi sur lui un pouvoir étrange, comme cette aura que semblait posséder Lilian. Il était coincé, mais il ne le savait pas encore. « On dirait que le hasard fait bien les choses. Oh Lilian, Je n'avais pas vu que tu étais également là. Je sens que le repas va être délicieux. » Alexis était pratiquement certain de l’avoir vue jeter le papier qui portait le prénom de la personne censée avoir cette place ce soir – soit son frère – pour y mettre le sien. Peut importe, Gael n’allait pas venir de toute manière. « Oui, Layana, j’ai entendu dire que le dessert serait un véritable plaisir, il me tarde de le déguster. » Il était clairement au milieu de quelque chose. Alexis sentait quelque chose dans l’air, mais sans savoir mettre le doigt dessus. Le garçon tendit la main et attrapa son verre de rouge, fraichement servi par des employés engagés pour l’occasion. « Layana, je suis ravi de te voir ce soir. » Mensonge, mais Alexis jouait bien le jeu des mondanités. Définitivement mieux que son frère, qui était incapable de mentir. Lui savait le faire en gardant la même expression sur ses traits. Il avait tant et tant menti quand il était gamin et qu’il disait à sa mère qu’il allait se coucher, oui, très vite, et dans son propre lit ! Cette pensée le fit sourire. « A ce délicieux repas, alors ? » Proposa Alexis, en levant doucement son verre, avant d’en boire un peu du contenu. Le vin lui brulait doucement la gorge, il ne buvait pas souvent mais assez souvent que pour avoir appris à apprécier le goût et la chaleur de l’alcool.




BEHIND EVERY DOOR IS A FALL,
AND NO ONE'S HERE TO SLEEP.
AND YOU WERE ALWAYS FASTER THAN ME
I'LL NEVER CATCH UP WITH YOU.

- semi-absente jusqu'au 7/11 -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thefournations.com/t55-there-s-a-drumming-noise-inside-my-head-that-throws-me-to-the-ground
avatar
Layana Belinski
all men must serve

MESSAGES : 547
AVATAR : Lyndsy Fonseca, la plus belle !
CRÉDITS : Avatar : Harley et signature : endlesslove

ÂGE : Vingt-quatre années qui précède ce matin glacial. Tant d'années que son âme de guerrière ne serait oublier. Les galères, les misères et la déception sonnent à l'unisson.
NATION : La nation du renouveau, celle qu'on semble pardonner malgré les meurtres et les propos haineux envers le gouvernement. Elle est l'air qui s'infiltre dans vos poumons, le poison qui pourrait vous étouffer une fois empoisonné.
DON : Sa bêtise est un don, son arrogance est sa survie. Elle ne possède aucun pouvoir supérieur à part d'être née Belinski.
STATUT CIVIL : Appelons cela de l'amour. Celui-ci ronge les tripes, qui mène à une mort certaine. Bellerophon, un prénom qui ne cesse de la faire frissonner. Il est sien, épris depuis que le corps-à-corps se fait plus rude. Elle n'est que fragilité face à lui, rêvant doucement à une réciprocité.
SIGNE DISTINCTIF : Douce colombe qui possède la cicatrice de sa trahison. Bourrelet de fine peau à son mollet, trace d'une attaque des Livanov sur sa personne. Ce petit détail lui rappelle l'importance de marche seule, elle ne possède plus de foyer ni de pilier.
DAEMON : Il la suit partout, souvent niché entre ses deux pieds. Rusé, petit animal qui n'a rien à envier aux grands. Un fennec, petit renard du désert qui lui apporte sagesse et patience. Zeus, un nom à la hauteur de ses capacités. Il est comme un enfant, petite bête qui berce ses espoirs.
ALLÉGEANCE : Elle est désormais un électron libre, soumise à ses propres désirs depuis que le gouvernement à redonner sa liberté aux criminels de sa nation. Layana, elle n'écoute que sa famille qu'elle porte finalement à bout de bras. La dernière Belinski à tenir tête aux Livanov.
MessageSujet: Re: (THREESOME) I could redraw your pleasant body in a dream which is mine. (HOT)   Lun 2 Nov - 22:49



I could redraw your pleasant body in a dream which is mine.

ft/Alexis&Lilian


Elle ne faisait jamais les choses à moitié, Layana. Le regard rempli de désir à la vue de la jeune Bernstein, elle ne pouvait que sentir le feu s’emparait de son carmin pour la rendre bestiale. Elle, innocence incarnée au minois porcelaine. Petite enfant du peuple qui ne se faisait que rarement remarquée. Layana, elle se mourrait d’un baiser échangée avec la femme qui remettait toute une vie en question. Elle aimait les hommes, les baisers bestiaux et une barbe qui venait piquer à vif ses joues déjà rosées d’envie. La brune se voyait totalement bouleversée par cette rencontre, par cette bouche qu’elle rêvait de mordillait de multiples façons. Elle ne pouvait s’en empêcher, ce fantasme qui naissait alors qu’elle observait Lilian à l’autre bout de la salle. Layana se fichait de ce mariage qui ne ressemblait aucunement à un amour profond. Elle ne venait que dans l’espoir de pouvoir effleurer la peau écarlate de la jeune Bernstein mais aussi pour faire plaisir à ses parents. Ses derniers qui rêvaient de la caser avec un Livanov depuis sa naissance. La brune, elle décidait de s’y opposer depuis bien longtemps, rêvant encore à un amour sincère qui partagerait sa vie comme sa mort. Layana, elle pouvait se montrer romantique quand le contexte s'y prêtait mais ce soir, elle ne serait qu’une bête qui mendiait du plaisir. Elle pourrait supplier sa proie, lui offrir mille et une merveille pour effleurer sa peau de ses fins doigts. Lilian, elle se montrait bien trop sage pour être de ses filles qui refuseraient une nouvelle expérience. Au fond, les deux femmes se ressemblaient beaucoup. Recommander mais peu recommandable. Le genre de personne qui cache ses meilleurs atouts, ses côtés les plus sombres. Layana, elle ne supportait plus ce spectacle. Celui d’un Livanov et d’une Bernstein qui s’échangeait des courtoisies. Il n’en fallait pas plus pour éveiller une jalousie qui sommeillait depuis trop longtemps.

Ses pas se faisaient machinalement alors qu’elle arrivait à la table en prenant la place de Gael Livanov. Elle se voulait agréable et pleine de bonne manière malgré le vin qui lui brulait encore la cage thoracique. Le regard de Lilian, il lui transperçait littéralement le corps pour la rendre bien plus fébrile que d’ordinaire. Elle saluait Alexis, une politesse qu’elle avait à coeur de respecter devant celle qui éveillait tous ses sens. La jeune Bernstein semblait dans le même état d’esprit que Layana, débitant des mots qui annonçaient une fin de soirée à la hauteur de tous ses fantasmes. Le coeur de la jeune femme manquait de traverser sa cage thoracique tandis que ses poings se serraient d’impatience. Elle pouvait s’allonger sur la table pour un simple baiser, se donner corps et âmes pour que Lilian puisse goûter à ses nombreuses qualités mais Alexis coupait court à ses retrouvailles de feu. Il saluait d’abord la Belinski avant que les plats n’arrivent. Layana, elle jetait à peine un oeil aux assiettes, ne quittant pas des yeux l’objet de ses convoitises. Le jumeau décidait de lever son verre de vin pour trinquer au repas alors que sa voisine roulait des yeux. La brune se fichait définitivement de la nourriture qu’elle allait ingurgiter au plus vite. Ce qu’elle voulait, c’était de la chair fraiche et de la sueur jusqu’à ce que chaque corps se crispe avant d’atteindre un bonheur sans fin. Elle levait son sixième verre de vin, faisant un clin d’oeil à Alexis. « Je pense qu’on va tous apprécier cette soirée qui ne fait que commencer. J’ai hâte de découvrir les nombreuses folies que la nuit nous réserve. Après tout, c’est un événement important. » Elle haussait les épaules innocemment. La jeune femme se mordait la lèvre machinalement avant de boire une gorgée de vin. Layana, elle se retenait pour ne pas dévorer Lilian des yeux en se concentrant sur le Livanov mais la tâche semblait rude.  Alexis possédait ce quelque chose, cette lueur dans les yeux qui ne demandaient qu’à être une proie de plus. Qui suppliait l’aventure.

Elle plantait sa fourchette dans ce qui devait être l’entrée. Quelques autres bons partis se trouvaient à la table mais elle ne ressentait que cette tension qui emmenait de ses deux voisins de table. La jeune femme, elle en perdait la faim. La première bouchée passait difficilement tandis qu’elle reportait tout naturellement son attention sur Lilian. Elle la dévorait des yeux, se nourrissait des nombreux désirs qui déambulaient dans son esprit malsain avant de détourner son regard sur Alexis. Elle brûlait littéralement d’envie, à s’en faire tourner la tête. Un léger vertige la rendait pâle avant qu’elle ne reprenne une gorgée de vin. Elle se léchait les lèvres, ne laissant aucun centilitre de liquide lui échapper. « Lilian, je crois que tu n’as jamais été aussi envoutante que ce soir. Tu ne cesseras jamais de me surprendre. » Elle lui adressait un sourire doux. Qu’importent les autres invités qui pouvaient l’entendre, il fallait qu’elle lui déclare ses pensées. Layana, elle buvait bien trop pour retenir un tel discours. « Et Alexis, t’es plutôt pas mal quand ton frère n’est pas dans les parages. » Un rire discret s’évadait de ses lèvres maquillées d’un rouge prune. Elle haussait un sourcil, reprenant une bouchée de l’entrée. La brune, elle ne remarquait jamais le charme que le Livanov dégageait depuis tous ce temps. Ce soir, Alexis la surprenait également d’une façon nouvelle. Pour la première fois, la jeune femme se laissait croire qu’il serait plutôt agréable de goûter à ses lèvres. Cette pensée éveillait un frisson à la naissance de son coude, à la vue de tous. Elle ne s’en cachait pas. Loin de là.




Remember me
Noirceur qui se dégage de l'agneau égaré. Elle est ce combat qui ne prendra jamais fin tant que les deux familles seront debout. Vivante par ambition, anesthésiée de tous sentiments. Elle est le froid qui fait naitre le frisson, le poignard qui se plantera délicatement dans le dos de ses ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (THREESOME) I could redraw your pleasant body in a dream which is mine. (HOT)   

Revenir en haut Aller en bas
 

(THREESOME) I could redraw your pleasant body in a dream which is mine. (HOT)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» NEOGEO of the Korean body case version
» Tête a claques
» Predator Micke Collection MàJ 12/05/2011
» promo hlj sur les corps enterbay !!!
» Ryu / Street Fighter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The four elements ::  :: partie alternative-