AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ⊰ LE POUVOIR DES QUATRE ÉLÉMENTS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
the four elements
Maitre du jeu

MESSAGES : 349
AVATAR : les têtes du royaume.
CRÉDITS : (av/@soon.)
ÂGE : un âge infini.
NATION : les quatre nations réunies.
DAEMON : tous les daemons de la terre.
ALLÉGEANCE : personne.
MessageSujet: ⊰ LE POUVOIR DES QUATRE ÉLÉMENTS   Sam 3 Oct - 15:59


le pouvoir des quatre éléments
earth, wind, water and fire
Qu'est-ce qu'est le pouvoir ? Il se compose des quatre éléments et seulement des quatre éléments, l'eau, le feu, la terre et l'air. Chaque personne ne peut en maîtriser qu'un seul, et il en a inévitablement les caractéristiques. Les pouvoirs se manifestent entre trois à dix ans, et il est impossible qu'une personne n'en ait pas. Pour un bon fonctionnement de la nature humaine, ces pouvoirs ont été développé pour plusieurs choses. Premièrement, ils sont principalement là pour le combat, généré par les daemons, les éléments sont renforcés par eux, et pour chaque élément ils y a des techniques de combat différentes. Sur le champ de bataille il était très important d'être vu comme un maître fort et puissant, on pouvait mesurer la force de son adversaire par la taille de son daemon (cf annexe daemon). Deuxièmement, les éléments ont été, au fil des années utilisés pour l'agriculture, la technologie et le développement de la société dans laquelle ils vivent. La terre étant prédisposée à l'artisanat, au travail aux champs et aux ressources alimentaires, il fût un temps où seul la nation de la terre s'occupait de cette partie. La nation du feu, est celle qui développa le chauffage, les thermes, l'eau chaude ect. L'air, s'occupait des moulins, mais restait très en retrait, puisque les traditions de la nation de l'air étaient très secrètes, et leurs coutumes moines les empêchaient de pouvoir se mêler au reste. Puis l'eau aidait partiellement toutes les autres nations. Un élément n'est pas un jouet avec lequel l'on peut s'amuser, c'est une très grande responsabilité, que de nombreux maîtres n'ont jamais pris très au sérieux.

Un élément n'est pas plus important qu'un autre, et c'est d'ailleurs cette vanité de croire que l'un est plus puissant que l'autre, que la guerre commença. Les éléments sont donc partagés en quatre nations bien distinctes. Il arrive parfois de voir un maître du feu s'allier à un maître de la terre, mais ceci reste très rare, surtout lorsqu'il s'agit d'allier des personnes d'éléments contradictoires. Tout au long des années, l'on remarqua que l'élément ne choisit pas son maître. Obtenir sa maîtrise est en général  héréditaire, il est très rare de voir un enfant naître d'un autre élément que ses parents. En réalité chaque élément a des caractéristiques qui feront qu'une personne deviendra ce qu'elle deviendra grâce ou à cause de son élément. Une famille de la nation du feu peut avoir un enfant ayant l'élément de l'eau. Mais ceci est rare, un enfant prend souvent quelques traits de ses parents, que ce soit dans le caractère, dans la manière d'agir, il obtient donc l'élément de son père et de sa mère. Il faut savoir qu'une personne obtenant un autre élément que le reste de sa famille est très mal vu, car il est comme qui dirait différent.

Lorsqu'un enfant découvre ses pouvoirs pour la première fois, il est face à une réaction qui le rendra malade pendant quelques jours, cela peut varier d'un jour à une semaine. Son corps change, et cette nouvelle énergie à laquelle il doit s'adapter prend du temps à s'immiscer dans le corps du nouvel apprenti. Les premières tentatives de maitrise sont souvent catastrophiques, car l'individu ne sait pas encore comment s'y prendre. A partir de ce moment-là, il devient donc un apprenti et c'est seulement lorsqu'il aura fait ses preuves qu'il pourra être connoté de maître, cela arrive souvent à l'âge adulte, entre trente à quarante ans, mais ce titre est de moins en moins formel. Lorsque l'académie n'était pas encore détruite, les individus pouvaient apprendre quelques gestes et techniques de leur élément avant leur entrée dans l'école, mais depuis la réouverture, il est strictement interdit qu'ils s'en servent avant d'y être, sous peine de punitions graves. Lors des temps de guerre, les enfants étaient obligés de l'apprendre par la main de leur parent, d'amis, ou tout simplement tout seul. A l'académie, les élèves apprennent à maîtriser leur élément, sous forme de différents niveaux. Le plus petit niveau reste le I et le plus fort le niveau VIII. L'apprentissage d'un élément est complexe, et il faut en général rester très vigilent, car les premiers pas de la maîtrise restent compliqués à contrôler. C'est une toute nouvelle énergie, et pour chaque élément il faut connaître les techniques de combats mais surtout leurs caractéristiques.



    Fire wants to burn
    Water wants to flow
    Air wants to rise
    Earth wants to bind

    and Chaos wants to devour


Dernière édition par the four elements le Sam 3 Oct - 16:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thefournations.com
avatar
the four elements
Maitre du jeu

MESSAGES : 349
AVATAR : les têtes du royaume.
CRÉDITS : (av/@soon.)
ÂGE : un âge infini.
NATION : les quatre nations réunies.
DAEMON : tous les daemons de la terre.
ALLÉGEANCE : personne.
MessageSujet: Re: ⊰ LE POUVOIR DES QUATRE ÉLÉMENTS   Sam 3 Oct - 16:01


la terre
the element of substance
L'élément de la terre est souvent connu pour sa dureté, mais aussi son authenticité. Les maîtres qui contrôlent cet élément sont connus pour leur force d'esprit, mais aussi leur fin lien avec la nature. Le secret d'un bon contrôle est l'écoute, et l'attente, les maîtres attendent souvent l'attaque de leur adversaire avant de contre-attaquer. Quelques-uns voient ça comme une provocation, d'autres comme de la patience, et comme un coup fatal. Pour résumer, les maîtres de la terre endurent les attaques de leurs opposants avant de donner le coup décisif, c'est une grande maîtrise de contrôle et ils sont connus pour leur patience.

Cet élément fût découvert il y a des milliers d'années, les premiers maîtres de la terre l'ont appris des badgermoles, des rats aveugles se cachant dans les traits des montagnes, à présent ils sont en voie d'extinction, mais les maître de la terre leur vouent un grand culte. Dès la découverte des premiers maîtres, l'on se rendait compte qu'ils étaient persistants, mais surtout forts et musclés, contrôler cet élément est très physique puisque celui-ci consiste à contrôler les roches, les grosses pierres, et parfois même la faune et la flore. Ils savent endurer les coups, et surtout contre attaquer, cette nation est souvent connue pour être la plus diversifiée, et surtout la plus opportuniste et maligne. C'est un fait, les maîtres de la terre n'ont pas qu'une seule façon de se défendre, il existe plusieurs manière de se battre, mais la neutre semble être d'après plusieurs témoignages la plus efficientes. Lorsqu'un maître de la terre attaque et avance vers son adversaire de manière offensive, l'on appelle ça une attaque positive, car le maître est près à tenir tête à l'autre sans relâche. C'est une maîtrise fatigante et dangereuse, puisque celle-ci est vue comme plus agressive. Il y a ensuite la maitrise négative, celle-ci consiste à utiliser l'élément pour s'enfuir ou battre en retraite, ce sont les pacifistes qui utilisent celle-ci, souvent connotée de lâche, cette maîtrise est peu employée dans la nation de la terre. Puis, la dernière et la plus utilisée, est la maîtrise neutre, celle-ci consiste à endurer les attaques de ses adversaires avant d'envoyer le dernier coup. Même si celle-ci fonctionne le mieux, elle est aussi la plus compliquée à utiliser, il faut être maître de son corps, savoir éviter les attaques de son adversaire et surtout faire preuve de patience et d'intelligence. C'est une méthode stratégique que seul les meilleurs savent mener à bout. On peut retrouver ces trois maîtrises dans chaque élément, même si celle-ci est plus employée chez la nation de la terre.

La maîtrise de la terre est sûrement la plus diversifiée des maîtrises dans l'art du combat, il y a plusieurs formes notables. Celle plus rigide, apprise à l'académie par exemple, elle consiste en des mouvements plus secs et violents. Ensuite il y a les maîtrises plus personnelles, enrôlée dans la finesse et dans le saccadé, chaque maître à sa manière de combattre, mêlant la froideur à la douceur. Comme pour chaque élément, il est facile de différencier les maîtres de la terre des autres. Ils sont fiers, et arrogants, et ne mentent pratiquement jamais. Quelques uns disent qu'ils sont égoïstes et parfois sanguinaires se rapprochant de la nation du feu, mais ils sont pourtant plus réfléchis et tacticiens. Ils ne foncent jamais la tête la première. Depuis quelques temps déjà, avec la guerre, la maîtrise de la terre a pris un nouveau tournant. Alors que les maîtres de la terre ont tendance à bouger et ne pas rester mobile à un point (tout en ayant toujours les pieds collés au sol), il y a une toute autre forme qui semble plus rapide, mais aussi dangereuse. Il faut savoir contrer les attaques d'un adversaire tout en restant à sa place par des mouvements plus fluides, mais plus puissants à la fois. La nouvelle génération a tendance à utiliser cette sorte de maîtrise, plus nouvelle, moins dans les mœurs d'autrefois. La maîtrise de la terre se diversifie donc des autres éléments, car celle-ci maintient une balance entre l'attaque offensive et l'attaque défensive, tout en alternant force et fluidité.

LES TECHNIQUES DE COMBAT
earth wall : les maîtres peuvent créer des murs de roche, cela peut être utile en cas d'attaque ou encore de défense, cette technique est également utilisée pour les constructions de bâtiments.
séismes et fissures : cette attaque consiste à taper du pied sur la terre ferme pour créer des vibrations ou une fissure sur la croute terrestre pour déséquilibrer son adversaire. Cela peut être aussi utiliser pour dévier de la neige, comme dans des avalanches, ou de la lave ect...
bouclier de roches : cette technique consiste à faire léviter une roche devant l'adversaire pour contrer son action.
earth block : en donnant un coup de pied dans la terre, cela fait léviter un morceau de roche à envoyer sur son opposant.
earth hand : cela consiste à coller sa main contre un mur de roche, la roche s'enroulant autour du bras du maître, cela décuple sa force.
earth line : ce sont des colonnes de roches l'une à côté de l'autre à envoyer sur l'adversaire, technique employée abondamment, puisqu'elle désarçonne l'adversaire par sa rapidité.
prison de terre : cette technique consiste à faire jaillir des rochers de la terre pour les rassembler autour de son ennemi et l'ensevelir vivant, ou du moins, l'empêcher de bouger.
fracture rigide : en se concentrant, le maître de la terre peut fissurer la roche en deux, voir en plusieurs fois.
les aiguilles de pierre : avec cette technique, le maître de la terre fait léviter des petits cailloux qu'il lance sur son adversaire à grande vitesse.

TECHNIQUES PLUS AVANCÉES
earth wave : cela consiste à créer une vague de terre pour se propulser en avant ou pour avancer de façon plus rapide, cette technique demande beaucoup de force.
earth bomb : le maître de la terre utilise une masse de roche importante et la propulser contre le sol pour créer des dommages importants.
tunnel de terre : cela consiste à créer des tunnels souterrains fait par le maître pour pouvoir se déplacer sous la terre, en sécurité de toute attaque.
earth armor : il est possible d'utiliser des cristaux, ou encore toute autre matière liée à la terre pour en faire une armure complète de la tête au pied, contrant des attaques lancées, notamment celles du feu.
destruction par la montagne : grâce à cette technique qui demande une grande concentration, le maître de la terre peut écraser avec deux blocs de pierre imposants son ennemi.

L'élément contraire de la maîtrise de la terre est l'air, pour cause, les jeunes pupilles de la nation de la terre doivent apprendre à être confronté aux dangers des attaques et surtout à contrôler leur force, tout le contraire de l'apprentissage de la maîtrise de l'air, qui est dans la mobilité et dans l'évasion. Les maîtres de la terre ont besoin d'un constant contact à la terre, alors que les maîtres de l'air sont plus à l'aise dans les airs. Il est possible d'utiliser des armes, comme des marteaux ou encore des épées, pour les utiliser en tant que prolongation de l'élément.
Les maîtres de la terre sont pourtant affaiblis par quelques éléments. Notamment le bois dans lequel ils ne peuvent pas maîtriser leur élément. Les prisons faites seulement pour les maîtres de la terre sont très souvent en bois. La seconde matière qui les affaiblie est le métal, malgré le fait qu'il puisse y avoir des particules de terre dans celle-ci, très peu de maître savent maîtriser ce genre d'environnement. Leur plus grande faiblesse reste cependant l'impossibilité de toucher le sol, un maître de la terre a obligatoirement besoin de ses appuis sur le sol pour pouvoir maîtriser l'élément, s'il n'en a aucun sur la terre ferme, sa maîtrise deviendra bien plus difficile à développer.



    Fire wants to burn
    Water wants to flow
    Air wants to rise
    Earth wants to bind

    and Chaos wants to devour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thefournations.com
avatar
the four elements
Maitre du jeu

MESSAGES : 349
AVATAR : les têtes du royaume.
CRÉDITS : (av/@soon.)
ÂGE : un âge infini.
NATION : les quatre nations réunies.
DAEMON : tous les daemons de la terre.
ALLÉGEANCE : personne.
MessageSujet: Re: ⊰ LE POUVOIR DES QUATRE ÉLÉMENTS   Sam 3 Oct - 16:04


le feu
the element of power
L'élément du feu est souvent connu pour son agressivité et son intensité parfois fatale. Les maîtres de cet élément sont souvent partagés en deux camps puisque l’élément connait deux sources différentes. Les anciens maitres, les premiers les soldats du soleil, utilisaient cet élément avec fluidité et douceur, jugé par le dragon lui-même qui inculquait ces techniques plus dansantes qu'agressives et pourtant connues pour être tout aussi dangereuses. D'autres ont décidé de faire de cet élément une maîtrise plus agressive, presque haineuse, entraînée par des mouvements saccadés et plus combatifs. L'élément du feu puise sa force du soleil, sans celui-ci les maîtres du feu sont inoffensifs et sans pouvoir.

Le feu est l'élément du pouvoir, il consiste à se laisser guider par ses plus sombres vœux et souhaits, les maîtres maîtrisant cet élément sont souvent connus pour leur impénétrable arrogance, mais surtout leur détermination. La nation du feu est crainte surtout pour cette vile envie de vouloir tout contrôler, mais surtout pour leurs forces militaires qui dépassent toutes les autres nations. Les premiers maîtres du feu ont appris leur maîtrise du dragon, premier maître de cet élément, et en ont fait un art dansant. Contrairement aux rumeurs et aux mythes, la technique n'était en rien agressive, elle s'assimilait beaucoup plus à celle de la terre, qui consiste à voir, entendre, puis attaquer. La technique plus agressive et bien plus récente fût inculquée par des maîtres en soif de pouvoir et de force, transformant cet art en haine et en agression. Ils utilisent principalement une énergie positive, qui consiste à attaquer sans relâche son adversaire, les maîtres du feu sont connus pour être dangereux, mais aussi très rapidement fatigables, puisqu'ils utilisent principalement leur élément pour se battre. L’élément du feu est le seul à ne pas avoir besoin d'une source proche de l’élément, c'est à dire qu'un maître peut faire jaillir des flammes sans même avoir besoin d'une source à ses côtés, c'est un énorme avantage par rapport à l'eau par exemple. L’élément du feu est connu pour avoir très peu de mouvements de défense, l’élément encourage plutôt à attaquer, c'est d'ailleurs pour cela qu'il n'existe pas de maître utilisant l'énergie neutre et encore moins négative. Beaucoup de maîtres du feu disent que le feu est le pouvoir, car il paraîtrait que ce serait lui le plus dangereux, car il laisse des traces. En réalité c'est l’élément utilisé avec le plus de vitesse possible après celui de l'air, un maître du feu n'abandonne jamais, il traque, puis attaque. Les maîtres sont connus pour leur manque de patience et de tolérance, mais surtout pour cette détermination enflammée qui les mène souvent à la folie s'ils ne se contrôlent pas.

L'élément du feu est connu pour ses nombreuses techniques d'attaque, un maître créer souvent un barrage de feu pour éblouir son adversaire, avant de donner un coup fatal. Ils utilisent pratiquement toujours leurs mains et leurs pieds pour donner des coups, leur corps est essentiel à leur maîtrise. C'est une maîtrise rapide, parfois l'on peut la comparer à du karaté tant les mouvements sont ressemblants. Les mouvements circulaires sont d'ailleurs cruciaux dans la maîtrise, il donne du pouvoir et prépare le maître à son attaque. C'est une sorte de recharge électrique, ceux qui ont le don de régénérer l'éclair l'utilise, c'est une aptitude qui se rapproche de l'élément de l'eau. Dans un combat on peut souvent voir les maîtres créer des arcs de cercle avec leurs pieds ou leurs bras pour renforcer leur maîtrise. Il faut savoir cependant que la maîtrise du feu a quelques inconvénients, les maîtres sont plus puissants dans la journée que dans la nuit à l'aide du soleil, et encore plus vers midi. Lorsqu'il y a des éclipses solaires par exemple, les maître sont dénudés de tout pouvoir et sont donc impuissants. Si un maître se rapproche de lieux tropicaux, il sera plus fort, puisque l'élément est généré par la chaleur, et est bloqué par le froid.

LES TECHNIQUES DE COMBAT
bombe de feu : un maître du feu peut créer une flamme dans sa main qu'il peut envoyer sur son adversaire dans un éclat explosif.
lame de feu : cette attaque consiste à créer de fines lames de feu en réduisant la projection de flammes du maître, puis l'envoyer comme des poignards sur son adversaire.
fouet de feu : c'est un fin fil de feu qui se projette par les mains et qui s'abat sur un adversaire tel un fouet ou une corde.
jais de feu : c'est une attaque basique de la maîtrise, elle consiste à laisser de longs jais de feu s'extraire des jambes, des doigts de pieds, des poings ect.. cette technique est souvent utilisée pour brûler des villages entier.
bouclier de feu : une des rares technique de défense, elle consiste à créer un petit mur, ou bouclier devant le corps du maître.
anneaux flamboyants : cette technique consiste à contrer les attaques d'un adversaire tout en créant des cercles de feu ou encore des arcs par ses pieds, empêchant l'attaque de l’opposent à toucher le maître.
la boule de feu suprême : l'utilisateur crache une énorme boule de feu sur l'ennemi.
cracheur de feu : les maîtres du feu peuvent maîtriser leur respiration et leur endurance pour cracher du feu en gonflant leurs poumons. Bien entendu, le feu ne sort pas réellement de leur bouche, mais le souffle généré et la puissance de leur maîtrise imite le crachat des dragons et rend leurs attaques très offensives.
sillons de feu : en utilisant ses poumons, l'utilisateur peut cracher plusieurs petites boules de feu qui foncent sur l'ennemi à toute vitesse.
le feu du dragon : pour exécuter cette technique, l'utilisateur crée un dragon de feu qui se répand jusqu'à sa cible.

TECHNIQUES PLUS AVANCÉES
mur de flammes : le mur de feu est une des plus grandes techniques de défense, elle consiste à utiliser un grand paquet de flammes ou encore des bombes pour les propulser vers le haut, créant un mur. Il est impossible de le traverser, et toute attaque et contrer par la masse de flammes. C'est aussi un moyen de s'enfuir.
jet propulsion : les plus grands maîtres sont en mesure de créer d'énormes quantités de flammes pour se propulser en avant, les flammes étant projetées des pieds, et des mains du maître. Cette technique n'est utilisable que pendant une très courte période.
disque de feu : une flamme en forme de disque pouvant être projetée à très longue distance.
comète de feu : le maître créait un jais de feu impressionnant, pour ensuite le transformer en boule et la jette ensuite sur son adversaire avec beaucoup de puissance.
le feu du dragon suprême : technique plus puissance que le feu du dragon, elle consiste à créer d'importantes boules de feu qui prennent la forme d'une tête de dragon.
torrents de feu : cette technique consiste à faire jaillir de la terre, des torrents de feu qui s'abattent sur l'ennemi.
l'épée : technique très difficile à réaliser, même pour les maîtres du feu les plus entraînés, cela consiste à concentrer le feu dans la main de sous la forme d'une épée pour ensuite foncer à toute vitesse sur l'ennemi et le transpercer.

L'élément contraire du feu est l'eau, alors que les maîtres de l'eau utilisent des mouvements plus doux et fluides, les maîtres du feu utilisent des techniques plus saccadées et plus rapides. Les maîtres du feu attaquent en premier, alors que les maîtres de l'eau attendent leurs adversaires. De plus la feu puise sa force du soleil, alors que l'eau puise sa force de la lune. Les maîtres de l'eau sont plus puissants la nuit et ceux du feu la journée. Cependant leurs techniques de maîtrise de soi sont pratiquement les mêmes et les forces intérieurs et extérieurs qu'ils utilisent sont pratiquement identiques.
Les maîtres du feu ont quelques faiblesses, dans plusieurs circonstances ils sont affaiblies, comme par exemple à la pleine lune, où il est facile de prendre le dessus sur leur élément. Un froid extrême bloque leurs attaques les plus violentes, ils ne peuvent pas créer d'énormes flammes. Un manque de souffle important, il ne faut pas être physiquement imposant pour contrôler cet élément, au contraire, il faut avoir beaucoup d'endurance puisque les techniques de l'élément du feu se tournent principalement vers les attaques incessantes. La perte du contrôle de soi-même, être aveuglé par sa propre rage et haine mène souvent à une défaite cuisante ne maîtrisant plus le feu que le maître faire jaillir.



    Fire wants to burn
    Water wants to flow
    Air wants to rise
    Earth wants to bind

    and Chaos wants to devour


Dernière édition par the four elements le Sam 3 Oct - 16:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thefournations.com
avatar
the four elements
Maitre du jeu

MESSAGES : 349
AVATAR : les têtes du royaume.
CRÉDITS : (av/@soon.)
ÂGE : un âge infini.
NATION : les quatre nations réunies.
DAEMON : tous les daemons de la terre.
ALLÉGEANCE : personne.
MessageSujet: Re: ⊰ LE POUVOIR DES QUATRE ÉLÉMENTS   Sam 3 Oct - 16:06


l'eau
the element of change
La maîtrise de l'eau est bien plus complexe que ce qu'elle peut en avoir l'air, surtout pour les différentes formes de maîtrises qui l'englobent. Les maîtres de l'eau sont connus pour avoir plusieurs facettes dû aux différentes manières de maîtriser l'élément. Quelques uns peuvent se servir de l'élément de façon fluide, en s'aidant de la lune, alors que d'autres préfèrent travailler avec leur environnement et faire des mouvements plus saccadés. Ils travaillent beaucoup avec l'énergie qui les entourent, plus encore que les maîtres du feu. Leur pouvoir est généré par l'esprit de la lune et de l'océan et ils sont les seuls à ne pas l'avoir appris par des animaux, même si les esprits ont pris la forme de poissons à présent.

Il y a trois manières de contrôler l'élément de l'eau. Alors qu'il y a des centaines d'années, le royaume était séparé en quatre parties, les différents maîtres de l'eau ne vivaient pas ensemble. Alors qu'il y avait une tribu du nord, et une tribu du sud, les maîtrises étaient très différentes. La tribu du sud se focalisait plus sur le don de guérison et sur la fluidité des mouvements, moins combattives, elle restait dans l'art de la maîtrise plutôt que dans l'attaque. Contrairement à la tribu du nord, plus stricte, plus droite, elle s'est accaparée une maîtrise plus agressive et combattive, cela reste pourtant très dansant, étant donné que les maîtres de l'eau doivent toujours faire attention aux esprits qui contrôlent cet élément. C'est un élément à manipuler avec énergie et intelligence, c'est sûrement celui qui peut se montrer le plus varié. Les maîtres de l'eau sont très gracieux, parfois froids, mais très adroits, ils jouent toujours avec l'environnement qui les entoure. Beaucoup de maîtres laissent l'énergie se répandre dans leurs membres, avant de transformer leurs défenses en attaques, ils retournent souvent les attaques de leurs adversaires à leur avantage.

La plus grande force des maîtres de l'eau, est leur grande flexibilité et versatilité. Au lieu de n'utiliser que des attaques, ou que des maîtrises de défenses, ils combinent les deux, utilisant des formes de défenses à leur avantage en les transposant en attaque, et inversement. A l'inverse des trois autres éléments, celui-ci peut être utilisé par le contrôle, au lieu d'éviter l'attaque d'un adversaire, le maître utilisera celle-ci à son avantage en la retournant contre lui. Il faut savoir que les maîtres de l'eau aiment contrôler, et ne le perdent pratiquement jamais, dû à leur grand sérieux, mais surtout par le fait qu'ils se laissent guider par leur énergie. Il est donc toujours très difficile de savoir quelle énergie un maître de l'eau utilisera, car il en combine deux. La positive et la neutre, il attend, moins longtemps qu'un maître de la terre, puis attaque tout en regardant les faits et gestes de son adversaire.

Il faut savoir que les différentes manières de maîtrises se sont apaisées au fil des années, alors que le mélange des tribus sud et nord, a offert une mixité entres les deux techniques, laissant un plus grand choix dans les attaques, défenses et maîtrises. Cependant une nouvelle maîtrise s'est développée, on l'appelle la maîtrise marécageuse. Alors que les maîtres de l'eau sont plus habitués au froid, et à la glace, les marécages offrent une toute nouvelle technique, celle de pouvoir contrôler les plantes. Utilisant leur environnement, ils ne leur est pas compliqué de le faire, c'est principalement une question d'énergie et de confiance en soi. Il y a une très grande variété de techniques dans cet élément, car il y a de l'eau dans pratiquement toute chose. La glace, les plantes, le sang, la transpiration, tout est lié à cet élément, ce qui rend la maîtrise parfois plus facile qu'elle en a l'air. Il faut savoir qu'un maître de l'eau est plus fort lors d'une la pleine lune, puisqu'ils puisent leur pouvoir de la lune. Ils sont également plus puissants dans des températures fraiches, lorsqu'il y a de la glace par exemple où qu'il neige.

techniques de combat
breath of ice : les maîtres de l'eau peuvent utiliser leur respiration pour glacer des objets, tels que des chaînes ou encore des personnes pour se défendre ou s'échapper.
"griffes" de glace : les maîtres de l'eau peuvent également enrouler de l'eau autour de leurs doigts pour créer des griffes d'eau qu'ils glacent ensuite. Ils peuvent donc les envoyer sur leur adversaire. C'est une méthode fréquemment utilisée, car elle est discrète et dangereuse.
sommet d'ice-berg : il est possible de glacer l'eau et d'en faire des sommets pour se projeter hors de l'eau par exemple, ou pour projeter son adversaire très loin.
lance de glace : c'est une technique plus avancée des griffes de glace, car les jets de glace sont beaucoup plus grands et même mortels.
vague : les maîtres de l'eau créent souvent d'énormes vagues d'eau pour s'échapper ou encore pour les envoyer sur leur adversaire. C'est une technique plutôt difficile, car elle demande contrôle et force.
jet d'eau : c'est une technique utilisée pour blesser gravement son adversaire, puisqu'il projette avec une force incroyable la personne en face du maître. Selon la concentration de celui-ci, le jet peut être modéré ou très fort.
typhon : l'utilisateur fait apparaître un typhon qui engloutit tout autour du maître de l'eau.
la prison aqueuse : l'utilisateur enferme son ennemi dans une sphère d'eau durant quelques minutes.
piqures aqueuses : l'utilisateur envoie sur son adversaire des gouttes d'eau de toutes parts et à grande vitesse.
gueule de serpent : le maître de l'eau fait apparaître un serpent aqueux qui inonde le terrain.

TECHNIQUES PLUS AVANCÉES
bulle : les bulles d'eau sont utilisées pour respirer sous l'eau comme camouflage lorsqu'il faut traverser un lac ou une mer.
prison de glace : la prison de glace consiste à bloquer l'adversaire dans des piques de glace lacéré. Il est très compliqué de faire sortir les jets en même temps et tenir l’opposent dans sa prison.
fouets d'eau : cette technique consiste à créer un énorme fil d'eau, et à le lancer tel un fouet pour blesser et abattre son adversaire.
poulpe d'eau : le poulpe d'eau est très fréquemment utilisé, le maître a comme plusieurs bras d'eau qui l'entourent.
cascade déferlante : la technique de la cascade déferlante est une variante de la vague. Le maître de l'eau fait jaillir une montagne d'eau qui s'abat avec force et fracas sur l'ennemi. Elle demande une grande concentration et une force mentale importante.
vague mousseuse : variante plus puissante que la cascade déferlante, le maître de l'eau utilise de l'eau mousseuse pour noyer littéralement son adversaire dans une grande quantité d'eau.
miroir de glace : le maître de l'eau fait apparaître des miroirs de glace pour déstabiliser son adversaire.
tempête de glace : les maîtres de l'eau font jaillir des billes d'eau autour de leur proie et les transforment en pique de glace pour les envoyer à toute vitesse sur la victime.

L'élément contraire de l'eau est le feu, même si la maîtrise de ces deux éléments peut paraître similaire dans la confiance en soi-même et la droiture, tout comme le contrôle de la respiration, puis par l'utilisation de l’environnement qui les entoure, les maîtres du feu utilisent plus des techniques rapides et fortes, comme des coups de pieds pour envoyer du feu. Alors que les maîtres de l'eau utilisent des mouvements plus lents, et élégants pour retourner les attaques de leur adversaire. Les maîtres du feu attaquent d'abord, au contraire des maîtres de l'eau qui attendent que leur adversaire attaque. Il y a pourtant des similitudes, comme la possibilité de détruire l'environnement qui entoure le maître, par une prise de folie.
La plus grande faiblesse d'un maître est de n'avoir que très peu de ressources d'eau dans le lieu où il doit se battre. Comme l'air et la terre, le maître doit puiser son élément d'une source proche, abondante de préférence. Les lieux typiques qui favorisera le développement de l'élément sera dans de grands glaciers, à côté de lacs, rivières et mers, sans quoi le maître a une petite poche d'eau où il peut entretenir une toute petite quantité. Une seconde faiblesse, est le handicap des bras attachés ou impossible à utiliser. Effectivement, les maîtres de l'eau utilisent beaucoup leurs bras, sans quoi ils restent vulnérable face à leur adversaire. Puis, pour finir, un maître de l'eau face à un maître du feu ayant le don de génération d'éclair, peut se faire électrocuter par l'électricité que celui-ci envoie. Si un maître de l'eau semble fou, ou hors de son esprit, il ne pourra pas maîtriser l'élément comme il le faut, il faut qu'il reste toujours en contrôle de son esprit et de son élément.



    Fire wants to burn
    Water wants to flow
    Air wants to rise
    Earth wants to bind

    and Chaos wants to devour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thefournations.com
avatar
the four elements
Maitre du jeu

MESSAGES : 349
AVATAR : les têtes du royaume.
CRÉDITS : (av/@soon.)
ÂGE : un âge infini.
NATION : les quatre nations réunies.
DAEMON : tous les daemons de la terre.
ALLÉGEANCE : personne.
MessageSujet: Re: ⊰ LE POUVOIR DES QUATRE ÉLÉMENTS   Sam 3 Oct - 16:10


l'air
the element of freedom
L’air est connu pour être un élément plein de légèreté, mais qui peut également faire preuve d’une force impressionnante et déconcertante. Les maîtres de l’air sont connus pour être de grands sages et philosophes, ils vivent généralement en ermite et méditent de longues journées durant, écoutant les variations dans l’air. C’est l’élément de la liberté, aussi les maîtres de l’air sont généralement des gens neutres dans les conflits, qui se retirent d’eux-mêmes de ces derniers. Les premiers maîtres de l’air ont appris leur maîtrise des bisons volants, ces grands animaux de taille titanesques qui arrivaient – malgré leur poids – à flotter sur l’air. Ils ont appris d’eux le calme et la maitrise totale de soi.

La clé de cette technique est dans la flexibilité des mouvements et trouver le point de moindre résistance. Cette technique est presque totalement défensive. Les maîtres de l’air peuvent cependant affronter plusieurs ennemis à la fois, tant la maîtrise peut être large. Les mouvements sont souvent circulaires dans le sens où les maîtres font beaucoup de rotations avec leurs bras et leurs jambes et ce pour, souvent, former des boules d’air entre leurs mais. Ils sautillent également beaucoup d’un pied à l’autre, justement pour pouvoir utiliser leurs jambes. Cette maîtrise est celle de l’énergie négative, les maîtres de l’air n’attaquent jamais (ou presque), ils attendent que leurs ennemis fassent le premier pas pour se défendre. Les maîtres de l’air n’ont d’ailleurs aucune honte à opérer un repli stratégique quand il le faut. Ils répugnent à tuer et respectent toutes vies sur terre. C’est une maîtrise qui demande de l’intuition et de l’imagination, elle doit pouvoir se faufiler partout, à l’image de l’air, et trouver tous les moyens d’éviter le combat. C’est pour ça que les maîtres de l’air sont très dynamiques et que cet élément est considéré comme étant celui de la liberté.

Les maîtres de l’air sont plus forts en altitude, là où les courants d’air sont les plus puissants. Ils sont également plus fort quand il fait moins chaud, les maîtres de l’air apprécient des températures hivernales, c’est pour ça qu’ils vivent dans les montagnes du nord. En ça ils sont à l’opposé du feu et de la terre, qui ont besoin respectivement de chaleur et d’être ancré, proche du sol.

Les techniques de combat
air ball : Un maître de l'air peut créer une boule d'air comprimé en déplaçant leurs mains dans un mouvement circulaire. Cette technique a de nombreuses applications telles que la lévitation de petits objets ou de déclenchement adversaires.
les jets d'air : Les maîtres de l'air peuvent aisément envoyer des rafales de vent sur ce qu'ils veulent. Plus ils sont expérimentés, plus les rafales sont puissantes et peuvent même devenir tranchantes.
souffle de l'air : Il s'agit d'une technique plus puissante que les jets d'air, son niveau supérieur en quelque sorte. Le maître de l'air aborde une position offensive et se sert de l'intégralité de son corps pour envoyer un torrent d'air sur une grande distance avec une plus grande précision et des dégâts plus conséquents.
bombe d'air : Une technique qui crée un déplacement vers l'extérieur puissant courant, de l'air dans toutes les directions autour du maître de l'air. Généralement effectuée après l'atterrissage sur le sol au-dessus, cette forme de la maîtrise de l'air a une grande force de concussion, et la capacité de faire sauter complètement à l'écart tout dans son rayon.
balles d'air : Le maître de l'air fait deux ou plusieurs billes qui tournent dans un cercle entre ses mains. Il pourrait être utilisé pour filmer de petits objets, comme des billes, à des vitesses très élevées, semblables à des balles.
canons d'air : Une technique semblable aux balles d'air, mais dans ce cas précis, le maître de l'air conserve ses poings fermés et se sert de l'inclinaison de son corps, de la force de son coup dans le vide pour faire jaillir une boule aussi grosse que son poing qui jaillit sur son ennemi.
bouclier de l'air : La tactique défensive la plus courante, bien que moins puissant que le pare-air, il s'agit d'entourer les ennemis, un changement soudain de direction en cas d'attaque et de se soustraire par le mouvement physique plutôt que de se pencher. Cependant, un maître de l'air peut encore détourner au besoin par vomir rafales d'air près de leur corps comme d'un bouclier. Ce qui est rarement à arrêter les attaques directement et pousse le plus souvent l'attaque de côté et loin, conservation de l'énergie et leur permettant de tourner le mouvement dans une attaque au même moment. Comme l'air peut affecter presque tous les objets physiques, il peut également être utilisé pour appliquer la dynamique des objets jetés ou manipuler d'autres objets.
aspiration de l'air : Une technique utilisée pour amener les gens ou les choses vers le maître de l'air.
balayage de l'air : L'attaque de l'air est à la fois une technique défensive et offensive dans laquelle un maître de l'air évoque une structure en forme de croissant de l'air comprimé capable de dévier les projectiles importants.
soufflet de vent : Très semblable au jet d'air standard, mais créé à partir de la bouche et les poumons. Il nécessite très bon contrôle de la respiration à utiliser efficacement. En utilisant cette technique, le maître de l'air peut aussi amplifier les ondes sonores produites par un coup de sifflet ou un autre instrument.
agilité améliorée : Les mouvements d'air peuvent également être utilisés comme une aide à la lévitation. Le maître de l'air saute haut et loin par circonscription sur de fortes rafales de vent et peuvent ralentir ou dévier les chutes en créant des coussins d'air. Le mouvement constant requis par cet art fait des maîtres de l'air naturellement souple et agile. Même sans le plier, ils peuvent facilement manœuvrer autour d'un adversaire en esquive, sauter, et pas à pas de côté, apparaissant à l'écoulement autour de leurs adversaires sans dépenser aucune énergie, laissant le pneu adversaire se sortir et de créer ainsi des ouvertures exploitables. Cette conservation de l'énergie combinée à une grande endurance leur donne un avantage au combat prolongé.
vitesse accrue : Les maîtres de l'air améliore leur mouvement dans la bataille; ils peuvent courir rapidement en diminuant la résistance de l'air autour d'eux et même sprinter à travers ou accumulé des surfaces verticales en générant un courant de vent derrière eux pour les propulser vers l'avant.
régulateur de chaleur : Les maîtres de l'air sont capables de se réchauffer en utilisant la technique de la respiration, ce qui leur permet de prospérer dans des environnements glaciales avec une réelle facilité.
hypersensibilité : Les maîtres de l'air possèdent un niveau élevé de sensibilité sensorielle qui leur permet de détecter les menaces et percevoir leur environnement grâce à sentir les courants d'air et les vibrations dans l'air, semblable à un maître de la terre qui utilisent sens sismique pour détecter leur environnement avec de la terre.

Techniques plus avancées
lame d'air : Un mouvement plus offensive que son typique de principe de la maîtrise de l'air, ce qui implique une mise au point; tranchage courant d'air qui peut couper à travers la pierre ou le bois avec une relative facilité. Cette technique peut aisément tuée.
vortex d'air : Un entonnoir de filature d'air de taille variable, le tourbillon d'air peut être utilisé pour piéger ou adversaires désorienter ainsi que de détourner des objets jetés à elle.
lévitation : De la même façon que les Bisons Volants, les maîtres de l'air peuvent voler ou du moins léviter sans problème pendant de longues secondes voir minutes ! Un réel avantage au combat.
tourbillon d'air : Cette technique requiert une grande vitesse et une grande concentration. Le maître de l'air tourne à toute vitesse sur lui-même et forme un tourbillon d'air qui le protège de n'importe quel projectile. Une technique défensive excellente.
l'orbe tourbillonnant : Cette technique consiste à créer une orbe de vent qui tourne, une sorte de mini-vortex dans la main de son utilisateur qui va l'envoyer sur son ennemi. Le vortex va se libérer au contact du corps et peut devenir mortel car très tranchant.
la vague de vent : Variante des lames d'air, le maître du vent souffle une grande lame de vent en forme de croissant qui tranche tout sur son passage.

L’élément contraire à l’air est la terre. La terre utilise des mouvements très saccadés et très tranchés, alors que l’air est aussi fluide qu’une brise, finalement. De plus, les maitres de la terre ont besoin d’avoir leurs deux pieds fermement ancré dans le sol pour leur maitrise, alors que les maîtres de l’air se sentent mieux quand ils sautillent et se laissent porter par le vent.
L’air aurait, comme principale faiblesse, un manque cruel de techniques mortelles. Cette faiblesse n’a en fait à leurs yeux rien d’une faiblesse mais elle fut déterminante dans la rafle, lors de la guerre. La colère est un élément de faiblesse chez les maîtres qui n’arrivent pas à la contrôler. Elle empêche une maîtrise parfaite de l’élément car elle viole toutes les lois de base de la maîtrise, le maître doit être calme et doit pouvoir se contrôler. Les maîtres de l’air sont également moins puissants dans des endroits très chaud où il faut lourd et humide, en un mot : sans air, et ce pour des raisons évidentes.



    Fire wants to burn
    Water wants to flow
    Air wants to rise
    Earth wants to bind

    and Chaos wants to devour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.thefournations.com

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ⊰ LE POUVOIR DES QUATRE ÉLÉMENTS   

Revenir en haut Aller en bas
 

⊰ LE POUVOIR DES QUATRE ÉLÉMENTS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» éléments exposés et cachés
» [RP] A la recherche de l'Ether - Consécration de l'Eglise de Fourvières
» Feu- vers Multi-éléments (Pandawa 191)
» Le pouvoir et la lumière sont en toi(Libre)
» Votre "pouvoir" préféré ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The four elements ::  :: les petits papiers :: les annexes-